Berlin prolonge jusqu’au 31 août ses mises en garde sur les voyages hors UE

voyages

Les mises en garde allemandes sur les voyages en dehors de l’espace de l’Union européenne ont été prolongées jusqu’au 31 août.

“Ces mises en garde pour les voyageurs continueront de s’appliquer à tous les pays, à l’exception des États membres de l’Union européenne, des États associés à l’espace Schengen et du Royaume-Uni, pour le moment jusqu’au 31 août inclus”, a annoncé, mercredi, le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas.

A travers cette le prolongement de cette mesure, Berlin ne veut pas prendre le risque que “des Allemands restent bloqués à nouveau dans le monde entier cet été ou que des vacanciers réintroduisent le virus en Allemagne”, a précisé le ministre dans un communiqué.

“Nous sommes très conscients que de nombreux citoyens veulent à nouveau voyager en dehors de l’Europe dès que possible (…) Le moment où de tels voyages pourront à nouveau être justifiés à des fins touristiques dépendra de l’évolution de la pandémie”, a-t-il ajouté.

Toutefois, il a signalé que ces mesures pourront être levées dans les pays disposant d’un système de santé “fiable” ou ayant mis en place des mesures de sécurité “cohérentes” pour le tourisme.


“Tant qu’il y aura des interdictions d’entrée dans l’Union européenne en provenance de pays tiers en raison d’une pandémie, il ne sera pas possible d’organiser le retour de milliers de touristes européens”, a-t-il dit.

L’Allemagne avait mis le 17 mars dernier un avertissement aux voyageurs pour l’ensemble des quelque 200 pays du monde, suite à la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus.