Betterave à sucre : Une production de plus de 228.000T prévue dans le périmètre de la Moulouya

Betterave à sucre

La production prévisionnelle de la betterave à sucre dans le périmètre irrigué de la Moulouya au titre de la saison agricole 2019-2020 est évaluée à plus de 228.000 tonnes, avec un rendement de pas moins de 60 tonnes par hectare.

Selon des données de la Direction régionale de l’Agriculture de l’Oriental, la superficie réservée à cette culture a été portée à 3.800 hectares, répartis entre les provinces de Berkane avec 2.118 hectares et Nador avec 1.682, et ce à la faveur d’un ambitieux programme dédié au développement de la filière de la betterave sucrière.

La même source précise à cet effet que les résultats positifs et exceptionnels réalisés dans ce secteur au niveau du périmètre irrigué de la Moulouya, en dépit de certaines contraintes, sont le fruit des efforts déployés par le Comité technique régional du sucre, composé de l’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya (ORMVAM), l’Association des producteurs des plantes sucrières (APPS de Nador et Berkane) et l’usine de la société Cosumar à Zaïo.

Les superficies dédiées à la culture de la betterave à sucre ont bénéficié des bonnes précipitations enregistrées entre octobre 2019 et janvier 2020, fait savoir aussi la Direction régionale de l’Agriculture, ajoutant que l’amélioration des réserves en eau dans le complexe hydraulique de la Moulouya, fin mars et début avril, a favorisé la reprise de l’opération d’irrigation régulière de cette culture.

Encouragé par ces conditions favorables et par l’importance socio-économique que joue la culture de la betterave à sucre dans le périmètre de la Moulouya, l’ORMVAM, en association avec ses partenaires au sein du Comité technique régional, a conjugué les efforts pour assurer la réussite de la campagne betteravière, et ce à travers une série de mesures bien étudiées et un suivi rigoureux des différentes étapes de la production de la betterave à sucre.


La Direction régionale met ainsi l’accent sur les mesures préventives de protection contre le Covid-19 mises en place par les producteurs, les encadrants et les employés de l’usine de la Cosumar à Zaïo, la planification de l’irrigation pendant la période marquée par de faibles pluies, la disponibilité des intrants agricoles nécessaires, dont la semence monogerme qui est plus productive et résistante aux maladies, les engrais et les pesticides, en plus de l’accompagnement et l’encadrement des producteurs durant toutes les étapes de production, ce qui a permis de mener à temps les travaux d’entretien.

L’actuelle campagne a été marquée aussi par le recours, pour la deuxième année consécutive, à un système informatique qui coordonne et facilite la gestion de l’ensemble des opérations de plantation, de récolte et de transport, en sus du strict respect des mesures de distanciation sociale imposées par le nouveau coronavirus.

La Direction régionale de l’Agriculture précise par ailleurs que l’opération d’arrachage de la betterave à sucre a démarré le 3 juin au niveau de la province de Berkane et le 5 juin dans la province de Nador, notant que dans l’objectif de garantir le bon déroulement de cette campagne une liste d’ordre d’arrachage a été établie sur la base de la succession des dates de semis et des zones de production.