A LA UNEMonde

Biden décide de s’en tenir à la date limite du 31 août pour le retrait d’Afghanistan

Le président des Etats-Unis, Joe Biden a décidé, en consultation avec son équipe de sécurité nationale, de respecter la date limite du 31 août pour le retrait complet des troupes américaines d’Afghanistan, rapportent mardi les médias US.

M. Biden a pris cette décision en tenant compte des risques sécuritaires liés à la décision de rester plus longtemps dans ce pays, indiquent les mêmes sources citant de hauts responsables de la Maison Blanche, tout en précisant que le président américain a demandé des plans d’urgence au cas où il déterminerait ultérieurement une extension de la présence à Kaboul.

Le locataire de la Maison Blanche avait annoncé que les troupes américaines allaient rester en Afghanistan, si nécessaire, jusqu’en septembre pour rapatrier tous les Américains avant de se dire optimiste que l’évacuation serait terminée avant la fin du mois courant.

→ Lire aussi : Afghanistan : fin du pont aérien français jeudi si les États-Unis se retirent le 31 août

Mardi matin, M. Biden a tenu une conférence téléphonique virtuelle avec d’autres dirigeants du Groupe des Sept (G-7), dont certains avaient demandé une prolongation de la mission jusqu’en septembre afin que les Afghans vulnérables puissent être évacués en toute sécurité.

Dans un communiqué conjoint à l’issue de la réunion, les pays du G-7 ont prévenu que les talibans « devront rendre compte de leurs actes pour empêcher le terrorisme et sur les droits humains, en particulier les droits des femmes« .

Selon la Maison Blanche, 12 700 personnes avaient été évacuées de Kaboul sur 37 vols militaires américains et 8 900 par des vols de la coalition au cours des dernières 24 heures. Le Pentagone a ajouté que l’armée US a augmenté la cadence de ses vols à un avion toutes les 45 minutes.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page