Biden relève à 62.500 le nombre de réfugiés qui seront admis aux Etats-Unis

Biden

Le président américain Joe Biden a annoncé lundi avoir porté à 62.500 le nombre de réfugiés qui seront admis cette année aux Etats-Unis.

Cette décision intervient après le tollé provoqué par son annonce, il y a deux semaines, de conserver le plafond historiquement bas de 15.000 personnes fixé par son prédécesseur, Donald Trump.

“Il est important de prendre cette mesure aujourd’hui pour lever tout doute persistant dans l’esprit des réfugiés du monde entier qui ont tant souffert et qui attendent avec impatience le début de leur nouvelle vie”, a déclaré le locataire de la Maison Blanche.

Le nouveau plafond d’admission “élargira la capacité des États-Unis à admettre des réfugiés, afin que nous puissions atteindre l’objectif de 125.000 admissions que j’ai l’intention de fixer pour l’année budgétaire suivante”, a-t-il ajouté.

Et de noter que “la triste vérité est que nous n’obtiendrons pas 62.500 admissions cette année” en raison des restrictions budgétaires et du personnel décidées par la précédente administration. “Cela prendra du temps, mais ce travail est déjà en cours”, a-t-il promis.


La révision à la hausse du nombre de réfugiés est une des promesses de campagne de M. Biden, dont l’administration vient aussi de commencer à réunir des familles de migrants séparées à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique sous la présidence de Trump marquée par une politique migratoire intransigeante.

( Avec MAP )