BMCE CAPITAL RESEARCH : Bilan 2020 et perspectives économiques et financières en 2021‎

BMCE

BMCE Capital Research vient de publier son Strategy annuel, étude réalisée sous le thème de : ‎‎« Dans l’expectative du post COVID-19», à travers laquelle le Bureau de Global Research ‎panafricain dresse un bilan du marché marocain pour l’année 2020 et partage les perspectives ‎pour 2021.‎

Il en ressort ainsi, pour 2020 et partant des dernières estimations de la Banque Centrale qui ‎tablent sur une contraction économique, plutôt contenue au regard de l’ampleur de la situation ‎économique et sociale mondiale, de -6,6% pour le Maroc.

Le contexte est ainsi relativement résilient grâce à la panoplie de dispositions et de mesures de ‎soutien mises en place depuis le déclenchement de la crise sanitaire. ‎

Bien évidemment, le marché boursier ne pouvait pas échapper à cette conjoncture défavorable ‎même si, à la clôture annuelle, ses pertes y-t-d ressortent limitées (-7,27% et à -7,35% pour le ‎MASI et le MADEX respectivement), du moins bien loin de leur niveau de mars (-27%), ‎constatent les analystes du Bureau de Recherche. ‎

Pour 2021 la relance économique reste dépendante de l’éradication de la COVID-19.


En ‎effet, 2021 se veut, bel et bien, une année de reprise avec un rebond de l’économie nationale ‎estimé dans la loi de finances à +4,8% (vs. -6,6% en 2020) compte tenu d’une progression de ‎la valeur ajoutée des activités agricoles de +11% sous l’hypothèse d’une campagne agricole ‎moyenne avec une production céréalière de 75 Millions de quintaux et de celles non agricoles ‎de +3,8%.

Les autres hypothèses à la base de cette estimation sont ainsi une reprise de la ‎consommation finale intérieure de +3,6%, un déficit budgétaire de 6,5% du PIB (vs. 7,5% en ‎‎2020, un cours moyen du gaz butane de USD 350/tonne, un cours moyen du Brent de pétrole ‎d’USD 50 et une inflation maîtrisée aux alentours de 1%.‎

Partant de ce même postulat, le scénario central de BMCE Capital Research escompte le ‎retour à une croissance économique de +4,3%, pouvant s’accélérer au gré du rythme ‎d’éradication de la COVID-19 et du niveau de la récolte céréalière à réaliser en 2021 en cas ‎d’un excellent bilan pluviométrique.‎

Et une performance boursière remarquable en temps de crise ‎


En dépit d’une situation économique historiquement difficile et d’un Marché financier offrant ‎très peu de visibilité, la sélection de valeur de BMCE Capital Research parvient à tirer son ‎épingle du jeu en affichant une performance de +0,65% contre -4,11% pour son Benchmark le ‎MASI-RB. Ce résultat honorable est redevable à une stratégie de base résolument défensive ‎parfaitement adaptée à un contexte de crise couplée à des remaniements stratégiques ayant ‎permis de saisir les quelques opportunités offertes durant l’année.‎

Au cours du 30/12/2020, le portefeuille de BMCE Capital Research affiche un PER de 22,1x ‎et 20,7x pour 2020e et 2021e (vs. 26,5x et 19,9x pour le MASI) et propose un rendement des ‎dividendes estimé à 2,7% en 2020 et 3,2% en 2021. ‎

Le marché boursier en 2021‎

Pour 2021, BMCE Capital Research escompte une poursuite de la reprise du Marché boursier ‎qui devrait principalement profiter d’un arbitrage au profit du Marché actions dans un ‎contexte de taux favorable et ce, en raison du probable maintien du taux directeur à un niveau ‎bas, d’une part.‎


D’autre part, il profitera de la reprise attendue de l’activité économique qui demeure ‎néanmoins tributaire de l’éradication de la pandémie