Boeing pourrait suspendre la production du 737 MAX

Boeing

Le constructeur aéronautique américain Boeing envisage de suspendre ou de réduire la production de ses appareils 737 MAX, sur fond d’incertitude croissante quant à la date de remise en service de l’avion en difficulté, croit savoir lundi le Wall Street Journal.

Citant des sources proches du dossier, le journal indique que Boeing pourrait annoncer une décision dès ce lundi.

La direction de Boeing considère de plus en plus l’interruption de la production comme l’option la plus viable parmi les choix difficiles qui se présentent, alors que le conseil d’administration du groupe a entamé une réunion dimanche à Chicago pour aboutir à une décision sur le sujet, selon la publication.

→ Lire aussi : Crash du 737 MAX : Boeing assure avoir réglé l’origine du problème logiciel pointé du doigt

Le penchant vers l’arrêt de la production du MAX intervient quelques jours après que les régulateurs américains aient averti Boeing qu’ils avaient fixé des attentes irréalistes quant au calendrier du retour en service de l’avion.


Une nouvelle réduction de la production, après celle décidée en avril dernier, ferait gonfler les coûts de Boeing et entraînerait des charges sur ses résultats financiers, car les dépenses fixes seraient réparties entre moins d’avions. Cela pourrait également entraîner des suppressions d’emplois dans ses usines américaines mais aussi au niveau de l’industrie aéronautique mondiale, ainsi que de nouvelles perturbations pour les compagnies aériennes touchées par le clouage au sol de la flotte d’environ 800 avions 737 MAX qui devrait s’étendre sur près d’un an, relève le Wall Street Journal.

Les régulateurs mondiaux de l’aviation ont immobilisé le MAX en mars dernier après un accident mortel en Éthiopie, le deuxième pour ce modèle après le crash d’un appareil similaire fin 2018 au large de l’Indonésie. Ces accidents ont coûté la vie à 346 personnes.