Bouznika : Les délégations libyennes se félicitent de la volonté sincère du Maroc à trouver une solution à la crise libyenne

Les délégations du Haut conseil d’État libyen et du Parlement de Tobrouk se sont félicitées, dimanche à Bouznika, de la volonté sincère du Maroc et son souci de trouver une solution à la crise libyenne.

Dans une déclaration de presse à l’issue de la première journée du dialogue politique libyen, les deux délégations ont également exprimé leur ambition sincère de parvenir à un consensus qui mènera la Libye à bon port et mettra fin aux souffrances du citoyen libyen.

Remerciant “amplement le Royaume du Maroc, Roi, peuple et gouvernement pour l’accueil chaleureux et la bonne hospitalité” qui leur ont été réservés, les deux délégations ont salué “la volonté sincère et le souci du Royaume de créer le climat fraternel approprié aidant à trouver une solution à la crise libyenne, afin d’aboutir à un consensus de nature à réaliser la stabilité politique et économique de la Libye et qui va lever la souffrance du peuple libyen et permettre de s’acheminer vers l’édification d’un état fort et stable”.

Elles ont de même souligné que le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a exprimé lors de la séance d’ouverture de ce dialogue politique, le souci et la volonté du Royaume à aider les Libyens à aboutir à un consensus au service de l’intérêt des Libyens.

Les deux délégations ont également tenu à remercier le Royaume pour son rôle dans l’accueil du dialogue politique libyen.


Elles ont aussi salué le rôle des pays frères et amis et la Mission (d’appui) des Nations unies dans le soutien à la Libye et leurs efforts à réaliser la stabilité dans le pays.

Le dialogue libyen, qui a débuté dimanche à Bouznika, vise à maintenir le cessez-le-feu et ouvrir des négociations pour mettre fin aux conflits entre les parties libyennes.

Il intervient quelques semaines après la visite au Maroc du président du Haut conseil d’État libyen, Khaled Al Mechri et du président du parlement libyen, Aguila Saleh, à l’invitation du président de la Chambre des représentants du Maroc.

Le dialogue libyen fait également suite à la visite de la représentante spéciale et Cheffe de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) par intérim, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, Stéphanie Williams, au Maroc dans le cadre des consultations qu’elle mène avec les parties libyennes, ainsi qu’avec les partenaires régionaux et internationaux afin de trouver une solution à la crise libyenne.