Brésil : des partisans de Bolsonaro protestent contre la vaccination obligatoire contre le Covid-19

vaccination

Des centaines de partisans du président brésilien, Jair Bolsonaro, ont manifesté, dimanche à Sao Paulo, contre la vaccination obligatoire que le gouvernement de l’Etat le plus peuplé et le plus touché par la pandémie compte réaliser à partir de fin décembre.

Munis des drapeaux brésiliens, les manifestants se sont rassemblés devant le musée d’art moderne de la ville, situé sur l’emblématique avenue Paulista, un point de rencontre traditionnel pour les manifestations à Sao Paulo, capitale économique du Brésil.

Les manifestants ont scandé des slogans contre le gouverneur de Sao Paulo, Joao Doria – un rival politique important de Bolsonaro et l’un de ses adversaires probables aux présidentielles de 2022 – qui a déclaré que si le vaccin contre le coronavirus était approuvé par le régulateur national, son application dans tout l’État sera obligatoire.

Sao Paulo, qui compte quelque 46 millions de personnes, est l’État brésilien le plus touché par la pandémie, avec près de 40.000 décès et plus de 1,1 million d’infections.

Le gouvernement de São Paulo va acquérir 46 millions de doses du vaccin contre le coronavirus SARS-CoV-2 dit “Coronavac”, auprès du laboratoire chinois Sinovac.


Le gouvernement Bolsonaro, qui tient à consolider son rapprochement avec les Etats-Unis, s’est déjà engagé à acquérir 100 millions de doses du vaccin d’Oxford.

Le président brésilien, qui s’était rétabli du virus en juillet dernier, n’a eu de cesse d’affirmer que la vaccination ne sera pas obligatoire.

( Avec MAP )