Brésil : Fernando Haddad remplace Lula comme candidat à l’élection présidentielle

Fernando Haddad

Les dirigeants du Parti des travailleurs (PT) ont décidé, mardi, que Fernando Haddad serait le candidat du parti à l’élection présidentielle du 7 octobre, en remplacement de Luiz Inacio Lula da Silva, condamné pour corruption et emprisonné, a-t-on indiqué de source médiatique citant l’un des membres de la direction du PT, le gouverneur de l’État du Minas Gerais Fernando Pimentel.

Le Tribunal supérieur électoral avait donné au PT jusqu’à mardi soir pour présenter un candidat à l’élection présidentielle en remplacement de Lula qui demeure de loin la personnalité politique la plus populaire, malgré les affaires de corruption qui l’ont éclaboussé.

Fin août, le Tribunal supérieur électoral l’a déclaré inéligible, en vertu de la loi “Ficha Limpa” (casier vierge) qui exclut du scrutin présidentiel les candidats ayant été condamnés en appel pour corruption.

→ Lire aussi : Brésil: Le Tribunal supérieur rejette une demande de libération de l’ex-président Lula

La semaine dernière, un juge de la Cour suprême a rejeté l’appel de cette décision, qu’avait interjeté Lula en s’appuyant sur une recommandation de la Commission des droits de l’homme des Nations unies suggérant qu’il soit autorisé à être candidat.


Lula a finalement décidé que le moment était venu de passer le relais à son colistier Fernando Haddad, mardi, plutôt que de risquer de voir les voix se portant sur celui-ci invalidées par le tribunal électoral si ce délai n’était pas respecté.

Selon deux sources au fait de la décision de Lula, l’annonce officielle du remplacement du candidat du PT doit intervenir ce mardi dans la ville de Curitiba où Lula purge depuis avril une peine de 12 ans de réclusion pour corruption.

Une lettre dans laquelle Lula transmet le flambeau à Haddad sera lue aux partisans de l’ex-chef de l’État réunis depuis cinq mois devant le bâtiment fédéral, a annoncé un représentant du PT. Les deux hommes ont écrit conjointement cette lettre lorsque Haddad est venu rendre visite en prison à Lula lundi, a-t-il ajouté, sous le couvert de l’anonymat.