Brexit: Jaguar Land Rover réduit sa cadence de production

Jaguar Land Rover

Le constructeur automobile britannique Jaguar Land Rover (JLR) réduira sa cadence de production dans son usine de Castle Bromwich, dans le centre de l’Angleterre, a indiqué lundi le groupe.

Cette décision intervient quelques jours après que le constructeur automobile ait prévenu contre les conséquences du Brexit et du recul de la demande de véhicules diesel.

Le site de Castle Bromwich fonctionnera trois jours par semaine à partir d’octobre et jusqu’au début décembre afin d’éviter des réductions d’effectifs, a fait savoir une porte-parole.

→ Lire aussi : FMI: Un Brexit sans accord « entraînerait des coûts importants » pour l’économie britannique

Au vu des obstacles qui continuent d’affecter le secteur automobile, nous procédons à des ajustements temporaires de nos calendriers de production à Castle Bromwich“, annonce le groupe dans un communiqué.


La semaine dernière, le patron de la société Ralf Speth a prévenu qu’un mauvais accord sur le Brexit pourrait entraîner la suppression de dizaines de milliers d’emplois dans le secteur automobile britannique.

Depuis le début de l’année, le chiffre d’affaires de Jaguar a reculé de 26% et celui de Land Rover a baissé de 20% sur le marché britannique. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne doit avoir lieu le 29 mars 2019.