British Airways reprend ses vols à destination du Pakistan après 11 ans d’absence

British Airways

La compagnie aérienne britannique British Airways a repris lundi ses vols à destination du Pakistan après une pause de 11 ans.

Cette reprise intervient en réponse aux nombreuses sollicitations du Premier ministre pakistanais Imran Khan, qui espère renforcer l’économie de son pays en déficit, rapporte le quotidien britannique The Financial Times.

British Airways avait suspendu ses vols à destination du Pakistan, à la suite d’un attentat terroriste contre l’hôtel Marriott à Islamabad en 2008, perpétré dans le cadre d’une vague de violences extrémistes dans le pays, ayant dissuadé les investisseurs étrangers de rester dans le pays et contraint les entreprises à se déplacer à l’étranger.

L’économie du Pakistan a été affaiblie par des années d’incertitude politique et d’isolement international face au terrorisme. Le pays court le risque d’une nouvelle baisse de ses investissements s’il ne peut pas lutter plus sévèrement contre le financement du terrorisme et éviter de figurer sur une liste noire tenue par le Groupe d’action financière (Financial Action Task Force), un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

→ Lire aussi : Le PAM pointe du doigt la cherté des billets de la RAM


En mai, Islamabad a annoncé la signature d’un accord préliminaire de 6 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international en vue de faire face à la grave crise de la balance des paiements provoquée par la hausse des prix du pétrole et les fortes dépenses d’importation.

Pour sauver l’économie nationale, le gouvernement de Imran Khan devrait dévoiler un budget d’austérité le 11 juin et annoncer de douloureuses réformes visant à réduire le déficit budgétaire, qui avoisine 7% du produit intérieur brut, rapporte la même source.

Plus d’un million de personnes d’origine pakistanaise vivent en Grande-Bretagne. La compagnie pakistanaise en difficulté “Pakistan International Airlines” (PIA) était jusqu’à lundi la seule à relier directement les deux pays. Beaucoup de voyageurs avaient recours aux compagnies aériennes basées dans les pays du Golfe.

La reprise des vols aériens à destination d’Islamabad “facilitera les échanges entre les entreprises des deux pays, ainsi que les déplacements de la communauté pakistanaise britannique pour rendre visite à leurs proches“, a commenté Andrew Brem, directeur commercial de British Airways.


La nouvelle ligne lancée par British Airways reliera désormais Londres à Islamabad trois fois par semaine.