A LA UNEMonde

La Bulgarie à la tête de l’Union européenne à partir du 1er janvier 2018

La Bulgarie assurera, pour la première fois à partir du 1er janvier 2018, dix ans après son adhésion à l’Union européenne, la présidence tournante du Conseil de l’UE, succédant à l’Estonie.

Dans le cadre du trio de Présidences avec l’Estonie et l’Autriche, le programme de la Bulgarie pour les six prochains mois s’articulera autour de quatre domaines prioritaires, à savoir la cohésion économique et sociale, la stabilité et la sécurité en Europe, la perspective européenne des Balkans occidentaux, ainsi que l’achèvement du marché numérique unique.

‘’Nous nous sommes posés comme objectif de répondre de manière maximale aux besoins des citoyens de l’Europe: plus de sécurité, plus de stabilité, plus de solidarité. Les priorités que nous nous sommes fixées font partie de l’agenda européen commun’’, avait assuré la ministre de la présidence bulgare Liliana Pavlova, qui présentait ces priorités lors d’une récente réunion du gouvernement bulgare et des représentants du Parlement européen.

Durant la présidence bulgare, l’UE doit s’atteler à d’importants chantiers, à savoir le lancement de la nouvelle phase de négociations des dirigeants européens avec le Royaume-Uni, à propos d’une période de transition post-Brexit et du cadre de leur future relation commerciale.

Il s’agira également du budget de l’UE après 2020, du projet de réforme de la zone euro qui attend la formation d’un gouvernement en Allemagne, de la coopération renforcée en matière de défense récemment lancée, de la réforme des institutions européennes après le Brexit, marché unique numérique…

Les dirigeants européens tenteront également de débloquer d’ici le mois de juin la réforme de l’asile via une remise à plat du “règlement Dublin”, qui confie presque systématiquement la responsabilité du traitement d’une demande d’asile aux pays de première entrée dans l’UE.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page