Burkina Faso : l’UNICEF condamne une attaque ayant visé un bus transportant des enfants

Burkina Faso
Burkina Faso

Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) a condamné dimanche l’attaque à l’engin explosif improvisé qui a visé la veille un bus dans la Boucle du Mouhoun, dans le nord-ouest du Burkina Faso, tuant au moins 14 civils, dont 7 élèves.

“Ces derniers mois ont vu une augmentation des violations graves commises contre les droits de l’enfant”, a déploré l’UNICEF sur son compte Twitter.

L’agence onusienne a rappelé que les enfants doivent être protégés où qu’ils se trouvent et à chaque instant. “Les enfants ne devraient jamais être ni victime ni la cible d’attaques”, a martelé l’UNICEF.

Cette nouvelle tuerie de civils survient onze jours après le massacre d’Arbinda (nord), la veille de Noël, qui avait tué 35 civils, dont 31 femmes.