Caire: le Maroc préside le 42è conseil des ministres arabes de la jeunesse

Caire: le Maroc préside le 42è conseil des ministres arabes de la jeunesse

Les travaux de la 42è session du conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports se sont tenus, mardi au siège du secrétariat de la Ligue des Etats arabes au Caire, sous la présidence du Maroc.

La réunion a été présidée par l'ambassadeur du Maroc au Caire et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Tazi. Les participants ont examiné nombre de points notamment les recommandations de la 39è session du conseil d'administration du Fonds arabe pour les activités de jeunesse et sportives, le rapport des activités du secrétariat général du conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports et les recommandations de la commission technique de la jeunesse assistant le conseil.

Le bureau exécutif du conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports avait adopté une résolution accordant à l'Etat de la Palestine le statut de membre permanent au bureau après la décision prise, en mars dernier, par les ministres arabes des affaires étrangères.

Le conseil a approuvé la proclamation d'Al Qods, capitale de la jeunesse arabe en 2023, et Tunis capitale de la jeunesse en 2019.

→ Lire aussi : Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid

Un montant de 100 mille dollars a été alloué à la partie tunisienne pour financer les activités de Tunis, capitale de la jeunesse arabe.

Intervenant à cette occasion, M. Tazi, président de la session actuelle du conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports, a appelé à poursuivre l'application de la stratégie arabe dédiée à la jeunesse selon une approche renouvelée, prenant en compte les mutations et les nouveaux besoins de la jeunesse arabe.

Dans une allocution de circonstance, il a souligné que le renforcement des capacités des jeunes est une responsabilité incombant à tous les acteurs de la société pour garantir un avenir meilleur à la génération montante, estimant que tout plan ou stratégie qui ne prend pas en considération la jeunesse comme source d'énergie dynamique et vive et une force de créativité et d'innovation est voué à l'échec.

Il a mis l'accent aussi sur l'importance de croire en les capacités des jeunes, d'encourager le sens d'initiative chez eux, de les responsabiliser et de les inciter à adhérer à l'action bénévole pour le développement de la région arabe.

Pour sa part, Haifa Abou Ghazala, Secrétaire générale adjointe et présidente du département des affaires sociales à la Ligue arabe, a souligné l'importance du sport en tant que secteur impliquant plusieurs intervenants, appelant à l'organisation davantage d'activités sportives dédiées à la jeunesse dans les Etats arabes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :