Campagne céréalière 2020/2021: Hausse spectaculaire de la production prévisionnelle à 98 Mqx

Campagne céréalière

La production prévisionnelle des trois céréales principales au titre de la campagne 2020/21 est estimée à 98 millions de quintaux (Mqx), soit une hausse de 54,8% en comparaison avec la moyenne de cinq ans (63,3 Mqx) et de 206% par rapport à la campagne précédente, annonce, vendredi, le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Cette production résulte d’une superficie céréalière semée au titre de cette campagne de 4,35 millions d’hectares, dont l’état végétatif est à 75% bon à très bon, explique le ministère dans un communiqué.

Par espèce, la production céréalière prévisionnelle a atteint 48,2 Mqx de blé tendre, 23,4 Mqx de blé dur et 26 Mqx d’orge, précise le ministère.

En termes de performance, cette campagne se situe parmi les meilleures campagnes des dix dernières années dont la production a dépassé 95 Mqx, souligne-t-il.

Le ministère fait aussi savoir que la campagne 2020/21 a enregistré un rendement prévisionnel supérieur de 10% au rendement moyen des cinq meilleures campagnes céréalières (20,1 qx/ha) depuis 2008.


En effet, la campagne agricole 2020/21 a enregistré une pluviométrie de 291 mm au 29 avril, moins de 12% par rapport à la moyenne des 30 dernières années (332 mm) et dépassant de 32% la campagne précédente (221mm) à la même date, indique la même source.

Les précipitations de la campagne en cours ont aussi été caractérisées par une continuité dans le temps, une bonne répartition spatiale et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplissage).

Cette campagne a été également caractérisée par des températures relativement inférieures aux niveaux atteints en 2020.

Le suivi par satellite du couvert végétal montre des profils de végétation similaires aux campagnes records dans les régions situées au nord d’Oum Errabia (Doukkala, Chaouia, Gharb, Saiss, Zaer, prérif., etc).


Par contre, dans les régions orientales et Marrakech, la campagne reste normale avec des variations intra régions.

( Avec MAP )