A LA UNEMonde

Canada désigne 13 nouveaux groupes dont les Proud Boys comme entités terroristes

L’exécutif canadien a annoncé mercredi avoir inscrit 13 nouveaux groupes dont l’organisme d’extrême droite “Proud Boys” sur la liste des entités terroristes.

“Les ajouts apportés aujourd’hui à la liste des entités terroristes du Code criminel constituent une étape importante dans notre lutte contre l’extrémisme violent sous toutes ses formes”, a déclaré le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair dans un communiqué.

Les Canadiens, a-t-il ajouté, s’attendent à ce que “leur gouvernement les protège et qu’il se conforme aux menaces et aux tendances mondiales en évolution, comme la menace grandissante d’extrémisme violent à caractère idéologique”. Le parlement canadien a approuvé récemment à l’unanimité une motion visant à inscrire le groupe d’extrême droite “Proud Boys” dans la liste des entités terroristes. Des membres du groupe Proud Boys ont été impliqués dans l’assaut du Capitole aux Etats-Unis le 6 janvier.

Trois autres groupes extrémistes violents motivés par des raisons idéologiques sont aussi qualifiés d’organisations terroristes par Ottawa : Division Atomwaffen, The Base et Mouvement impérial russe.

La liste canadienne des entités terroristes compte désormais trois affiliés d’Al Qaïda (Jamaat Nosrat Al-Islam Wal-Mouslimine, Front de libération du Macina et Ansar Dine) et cinq affiliés de Daech (État islamique en Asie de l’Est, État islamique-Bangladesh, État islamique en Libye, État islamique – Province d’Afrique occidentale et État islamique au Grand Sahara) ainsi que l’organisation Hizbul Mujahideen.

“Compte tenu de leurs actions, chaque groupe atteint le seuil légal pour l’inscription tel qu’il est énoncé dans le Code criminel, qui exige des motifs raisonnables de croire qu’une entité a sciemment participé à une activité terroriste ou facilité une activité terroriste, ou a sciemment agi pour le compte d’une telle entité, sous la direction d’une telle entité ou en association avec elle”, explique-t-on.

En 2019, le Canada a inscrit sur la liste le groupe Blood & Honour, un réseau international néonazi, ainsi que sa branche armée, “Combat 18”.

Créée à la suite des attaques terroristes contre les États-Unis en septembre 2001, la liste du terrorisme canadienne compte maintenant 73 entités terroristes.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page