Canada : les migrants arrivés illégalement seront renvoyés

migrants

Les migrants qui franchissent illégalement la frontière pour se rendre au Canada seront renvoyés aux États-Unis, et ce jusqu’à nouvel ordre, a annoncé vendredi le Premier ministre Canadien Justin Trudeau.

Le Canada et les États-Unis annoncent une entente mutuelle selon laquelle nous allons maintenant renvoyer les migrants irréguliers qui tentent de traverser la frontière“, a affirmé M. Trudeau lors d’une conférence de presse.

Selon le chef de l’exécutif canadien, cette mesure temporaire qui fait partie des mesures exceptionnelles adoptées pour protéger les citoyens contre le Coronavirus, “sera mise en place aussi longtemps que dure la crise liée au Covid-19“.

L’entente conclue entre les deux pays prévoit aussi que les gens se présentant à la frontière américaine, en provenance du Canada, pour tenter d’obtenir l’asile, seront refoulés du côté canadien.

Ottawa et Washington avaient décidé mercredi la fermeture temporaire de leur frontière pour les voyages non essentiels afin de limiter la propagation du Coronavirus.


La vice-Première ministre Chrystia Freeland avait indiqué que les migrants irréguliers tentant d’entrer au pays seront pris en charge par l’exécutif fédéral qui les placera systématiquement en isolement pendant 14 jours.

La frontière terrestre américano-canadienne est un moteur économique qui permet des échanges commerciaux de plus de 2,4 milliard de dollars par jour. En raison de l’actuelle pandémie de Covid-19, les deux pays restreignent temporairement tous les passages non essentiels à leurs frontières mais les flux commerciaux ne seront pas touchés par cette nouvelle mesure.

Selon le ministère canadien des Affaires étrangères, “cette décision sera mise en œuvre le 21 mars, date à laquelle les États-Unis et le Canada commenceront de restreindre temporairement tous les déplacements non essentiels par la frontière terrestre. La mesure sera en vigueur pendant 30 jours“.