Canada: un ministre de l’Ontario démissionne après des vacances à l’étranger

Canada

Rod Phillips, le ministre des Finances de l’Ontario, province la plus peuplée du Canada et qui est reconfinée depuis le 26 décembre, a présenté jeudi sa démission après des vacances à l’étranger qui ont suscité la polémique, selon un communiqué.

“Aujourd’hui, après ma conversation avec Rod Phillips, j’ai accepté sa démission en tant que ministre des Finances de l’Ontario”, a indiqué le Premier ministre de cette province, Doug Ford, dans un communiqué.

Plus tôt dans la semaine, M. Ford s’était dit “extrêmement déçu” par son ministre des Finances, parti en vacances sur l’île française de Saint-Barthélemy, et l’avait prié de rentrer au pays “immédiatement”.

Le voyage du ministre, qui se trouvait dans les Caraïbes depuis le 13 décembre, a été révélé dans la presse cette semaine, suscitant un tollé alors que les Canadiens sont appelés à rester chez eux.

En outre, les autorités canadiennes déconseillent depuis mars les voyages non-essentiels afin d’endiguer la pandémie de coronavirus.


“J’ai commis une erreur de jugement importante”, a reconnu Rod Phillips devant la presse, à son arrivée jeudi matin à l’aéroport de Toronto, avant de s’entretenir avec Doug Ford. Le ministre a également présenté ses excuses.

Deuxième province la plus touchée par le coronavirus après le Québec, l’Ontario, qui compte 14 millions d’habitants, a recensé plus de 182.000 cas parmi les 579.000 du Canada.

Les deux provinces ont battu cette semaine de nouveaux records de contaminations, avec plus de 3.300 nouveaux cas enregistrés jeudi en Ontario.

( Avec MAP )