A LA UNECoronavirus

Casa-Settat: Le satisfecit de l’Ordre sur les débuts de vaccination des médecins privés

Le Conseil régional de l’Ordre des médecins (CROM) de Casablanca-Settat exprime un sentiment de satisfecit quant au déroulement de la première phase de vaccination contre le nouveau coronavirus (Covid-19) des médecins privés, des dentistes et des pharmaciens de la première région du Royaume.

Menée en trois jours sur quatre sites (Casablanca, El Jadida, Mohammedia et Settat) et dans le strict respect des mesures de protection, cette campagne a été marquée par une forte adhésion des professionnels de santé, confiants quant à l’efficacité du vaccin anti-coronavirus, se félicite-t-on du côté de l’Ordre, qui a pris à son compte l’organisation de cette opération.

“Après une série de réunions, il a été décidé d’ouvrir les inscriptions. Le nombre de médecins, dentistes et pharmaciens ayant été inscrits a atteint près de 4.200 personnes”, a fait savoir le Dr. Abdelkrim Zoubaidi, président du CROM, dans une déclaration à la MAP.

Il a souligné que le choix de la Faculté de médecine et de pharmacie (FMPC) pour abriter cette opération à Casablanca émane de sa symbolique pour les médecins, de son emplacement géographique et de ses vastes locaux qui facilitent le respect et la pratique de la consigne de distanciation.

L’action, lancée en coordination avec la direction régionale de la Santé, a permis la vaccination de plus de 3.700 professionnels de santé de Casablanca-Settat, soit 1.130 injections le premier jour, 1.300 le deuxième et presque 1.300 le troisième.

“Pour ce qui est du taux de participation des médecins, chirurgiens dentistes et pharmaciens, par rapport aux personnes désirant se vacciner, il a atteint 70%, tandis que la proportion des médecins de plus de 40 ans ayant bénéficié du vaccin a dépassé les 52%”, a ajouté le Dr. Zoubaidi.

Le président du CROM a voulu se montrer rassurant au sujet de la sécurité du vaccin en affirmant que les effets secondaires ont été “très minimes”, notamment des douleurs au point d’injection, des frissons le soir ou encore une légère fièvre.

“Bien que nous n’ayons pas enregistré d’incident majeur, nous avions mobilisé l’ensemble des moyens nécessaires pour gérer la situation, notamment avec la présence de médecins de réanimation in situ”, a-t-il relaté.

Et pour bien mener cette campagne, un processus bien précis a été mis en place en faveur des bénéficiaires. Ce processus démarre par l’enregistrement et la vérification des inscrits qui présentent une fiche remplie au préalable.

S’en suit une évaluation médicale avec des médecins sur place qui vérifient et s’assurent de l’absence de contre-indication, avant d’orienter les bénéficiaires vers des box où ils recevront, après une inscription sur un site que le ministère de l’Intérieur, leur dose du vaccin.

Une dernière étape consiste à orienter les bénéficiaires vers la salle d’observation où ils prennent une boisson sucrée et se reposent durant 15 minutes pour s’assurer que tout va bien.

Quant au bilan de la première phase, le Dr. Zoubaidi a affirmé que les objectifs fixés initialement ont été dépassés à la faveur de la forte affluence des professionnels, qui ont affiché leur satisfaction quant au vaccin et au déroulement de l’opération.

Il a rappelé que la loi nº08-12 relative à l’Ordre national des médecins encourage l’action sociale et l’accompagnement des médecins dans des cas particuliers. Et de renchérir: “Le contexte actuel impose à l’ensemble du personnel de la Santé de se mobiliser pour servir la Nation. Tous les membres de l’Ordre national des médecins et des autres ordres ont été mobilisés derrière SM le Roi”.

Pour garantir les meilleures conditions logistiques durant cette action, le CROM Casablanca-Settat a confié l’organisation à une commission ordinale et ce, en coordination avec la direction régionale de la Santé, les autorités locales, le Conseil régional de l’Ordre des chirurgiens dentistes, le Syndicat des pharmaciens et la FMPC.

Cette opération a connu la participation de médecins bénévoles du privé, qui ont été des vaccinateurs de leurs confrères, des infirmiers des écoles privées et de plusieurs cliniques.

Une mobilisation forte, citoyenne et engagée pour assurer le maximum de vaccinations. Il s’agit aussi d’un signe fort de la part de ces professionnels qui donnent l’exemple et expriment, tout comme l’ensemble des Marocains, leur souhait de sortir de cette impasse via la vaccination, laquelle reste la seule voie possible.

Conformément aux Hautes Instructions Royales, la campagne de vaccination, lancée jeudi dernier par SM le Roi Mohammed VI, sera gratuite pour l’ensemble des citoyens. L’objectif étant d’immuniser toutes les composantes du peuple marocain (30 millions pour vacciner à peu près 80 pour cent de la population), de réduire puis éliminer les cas de contamination et de décès dus à l’épidémie, et de contenir la propagation du virus, dans la perspective d’un retour progressif à une vie normale.

Cette campagne nationale se déroulera de façon progressive et par tranches et bénéficiera à l’ensemble des citoyens marocains et résidents de 17 ans et plus.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page