Casablanca : 2 individus arrêtés pour tentative de corruption d’éléments de la police

DGSN

La brigade de la police judiciaire du district de la sûreté de Aïn Chock de Casablanca, ont procédé, mardi, à l’arrestation de deux individus pour leur implication présumée dans une affaire de faux et usage de faux et de tentative de corruption d’éléments de la police.

Le premier suspect a été interpellé en flagrant délit de possession d’une mallette contenant une grande quantité de certificats de propriété (sous forme papier et biométrique) de motocycles au nom d’autrui, en plus d’un cachet au nom d’une société de contrôle technique des motocycles, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que les investigations se sont soldées par l’arrestation de son complice, qui travaille en tant que gérant d’un centre de visite technique des motocycles dans la même ville.

→ Lire aussi : Tanger-Med : Mise en échec d’une tentative de trafic de plus de…

Les données préliminaires de l’enquête révèlent que les mis en cause modifiaient la capacité du moteur des motocycles, adoptée dans le certificat de conformité, pour utilisation au Maroc, et ce dans l’objectif d’éviter de soumettre leurs propriétaires à l’obligation de disposer d’un permis de conduire, précise la même source.

Le premier suspect a tenté de corrompre les éléments d’une patrouille de police qui avait entamé les procédures de son arrestation, en contrepartie de sa mise en liberté, relève la DGSN.


Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer tous les actes criminels qui leur sont reprochés et d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.