Casablanca: Les allégations relatives à l’existence de bandes criminelles à la gare routière Oulad Ziane sont fausses

La préfecture de police de Casablanca a interagi, avec célérité et sérieux, suite à la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle un individu, qui travaille comme receveur à la gare routière Oulad Ziane, prétend l’existence au sein de cette gare de bandes criminelles qui visent les passagers et les contraint à prendre des autocars, sous la menaces d’armes blanches.

La préfecture de police a considéré ces déclarations comme une dénonciation d’éventuels crimes, ce qui a nécessité l’ouverture d’une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent pour vérifier la véracité de cette dénonciation, identifier les éventuelles victimes et interpeller les suspects impliqués, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les recherches et investigations menées ont révélé que les propos du receveur sont faux et créés de toute pièce, ajoute la même source, précisant que cet individu a des problèmes et des différends avec des agences de voyages à la gare routière qui refusent de traiter avec lui en raison de son comportement et de ses nombreux antécédents judiciaires qui dépassent la vingtaine.

Le mis en cause a été placé en garde à vue, à la disposition de l’enquête menée par la brigade de la police judiciaire du district de sûreté d’Anfa sous la supervision du parquet compétent, et ce dans l’objectif de déterminer les raisons de la tenue de ces “faux” propos qui portent atteinte au sentiment de sécurité des citoyens, conclut la même source.