Casablanca : les nouveaux bus, sous le feu des critiques des internautes

bus
bus

Le transport urbain dans la capitale économique ne cesse de défrayer la chronique. Alsa, le nouveau délégataire privé, a reçu, samedi dernier, les nouveaux bus qui seront mis en circulation prochainement. Sur la toile, les photos sont vivement critiquées !

Depuis samedi dernier, plusieurs photos des nouveaux bus circulent sur la toile. Ils seront opérationnels à partir de janvier prochain. Les internautes n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement de choix de bus « usés ».

bus casablanca

Selon nos confrères de Médias24, « Cet arrivage concerne une trentaine de bus d’occasion, originaires des Pays-Bas, d’Italie et d’Espagne ».

Rappelons qu’il y a quelques jours, l’appel d’offres lancé par l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI Al Baida) pour l’acquisition de 700 nouveaux bus pour Casablanca, a été annulé le 14 novembre, en raison des prix jugés excessifs (pour 350 bus), par rapport aux coûts estimatifs établis par l’ECI.

Toutefois, Il semble qu’Alsa pourrait trouver éventuellement une issue à cette crise des bus. Environ 400 bus d’occasion seront importés en 2020. Et à partir de 2021, Alsa et l’ECI tablent sur le déploiement d’une flotte de 700 nouveaux bus.


La société de transport espagnole aura à gérer une période transitoire difficile. Le transport urbain à Casablanca a toujours été une véritable problématique pour les habitants de la capitale économique. Il suffit de sortir de chez soi à Casablanca pour voir l’état « lamentable », dans lequel se trouvent les bus de la métropole. Les Casablancais en souffrent au quotidien  et L’arrivée d’un nouveau délégataire depuis quelques semaines n’a pas changé grand-chose dans leur calvaire quotidien.