Casablanca: la Lydec mobilise ses équipes suite aux fortes pluies

La Lydec, gestionnaire délégué aux services de distribution d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide du Grand Casablanca, a assuré, lundi, avoir mis ses équipes en état d’alerte et renforcé les moyens d’intervention sur le terrain, suite à l’annonce des fortes pluies par la direction de la météorologie nationale au niveau des villes de Casablanca et Mohammedia.

Le délégataire casablancais indique, dans un communiqué, avoir mobilisé 386 agents, dont des cadres et des opérateurs d’intervention spécialisés dans l’assainissement et 116 agents dans l’électricité. La Lydec a également renforcé la capacité de son centre de relation clientèle (05 22 31 20 20) pour traiter un nombre d’appels supérieur à la normale, précise la même source, ajoutant que Lydec mène une veille météorologique basée sur les prévisions de Maroc Météo, les images radar et images satellites météo.

En fonction de ces informations, la direction exploitation des réseaux et infrastructures de Lydec lance des alertes météo qui permettent aux équipes opérationnelles de se préparer (vérification des réseaux, préparation des matériels d’intervention, organisation des roulements d’équipes de permanence). Lydec souligne disposer d’un centre de veille et de coordination, opérationnel depuis avril 2016, qui réunit en un seul endroit le centre de relation clientèle (CRC), le centre de coordination des opérations (CCO), le centre de veille et de conduite et le centre de gestion de crise (CGC).

Tout au long de l’année, le gestionnaire délégué veille au bon fonctionnement de plus de 5.500 km de réseaux d’assainissement liquide et mène plusieurs actions préventives pour entretenir les ouvrages et renforcer la capacité de transfert du système de collecte des eaux usées et pluviales, explique le communiqué. Depuis le début de l’année, dans le cadre de la maintenance préventive, la Lydec affirme avoir inspecté plus de 940 km, ce qui a permis d’extraire plus de 17.500 tonnes de sédiments contenus dans le réseau et les ouvrages.


Par ailleurs, un programme de curage préventif des réseaux est mis en place, dans le but d’augmenter la capacité des collecteurs d’assainissement et de prévenir les débordements. Chaque trimestre, un planning de curage est établi, suite aux mesures d’encrassement réalisées sur les réseaux.