Casablanca: Sbagha Bagha est de retour pour sa 6ème édition

Casablanca: Sbagha Bagha est de retour pour sa 6ème édition

Depuis le 2 juillet dernier, la 6ème édition de Sbagha Bagha dispense son lot de couleurs dans les rues de la ville blanche. Les 4 artistes programmés, Deih (Espagne), Majid El Bahar (Maroc), Millo (Italie) et NDZW (Pologne), voient leurs œuvres se matérialiser sous les yeux des passants et des riverains au rythme de leurs coups de pinceaux et de leurs rouleaux de peinture.

En attendant de vous dévoiler le résultat final, le festival s’apprête à démarrer la troisième édition de la Battle Graffiti, clou de la programmation, pour celles et ceux qui veulent célébrer l’esprit du street art !

Suite à un appel à candidature lancé mi-juin, 12 artistes de graffiti venus des 4 coins du pays ont été sélectionnés pour participer à cette troisième édition qui se déroulera les 13 et 14 juillet.

12 JEUNES ARTISTES MAROCAINS SUR LE DEVANT DE LA SCENE

Les artistes sélectionnés pour s’affronter lors de cette compétition sont :

BASEC (Berrechid) - ISAKE (Tanger) - BOSTA (khenifra) - PEOR (Meknes) - NEVAL (Tanger) - DAKON (Berrechid) - ZORES (Oujda) - JEKA (Kalaat Sraghna) - MERS (Azilal) - RELK (Tanger) - OMBA (Souk Larbaa) - MED (Tanger)

TROIS MEMBRES DE JURY PRESTIGIEUX

Pour départager les participants, un jury d’artistes internationaux a été réuni. Trois profils qui sont de véritables références dans leur discipline :

JAPON (Espagne)

JAPON a commencé le graffiti en 1990 dans la ville de Barcelone. Depuis, plus de 25 ans de voyages, de rencontres, de recherches se sont écoulés, lui offrant ainsi une véritable place dans le milieu et la scène du graffiti. JAPON fait depuis partie de deux crews internationales VLOK et WMD.

Instagram : @japonvlok

MUSA71 (Espagne)

María de son vrai nom est une artiste graffiti originaire de Barcelone qui signe Musa71 depuis 1989. Ces 30 années de carrière, de voyages et de street art ont développé chez elle un amour des lettres qu’elle mixe dans une danse visuelle. Elle fait partie de multiple crews aux quatre coins du monde: TFP, FHJ, Black Magic, Fours and TDS.

Instagram : @musa71_

DATER127 (Allemagne)

Dater127 est un artiste allemand qui s’est lancé dans le graffiti en 1995. Il passe un an à réaliser des croquis et à se préparer avant de faire de la ville de Koblenz puis de l’Allemagne entière son territoire de jeu. En développant son style il rajoute des personnages à ses lettres et intègre en 2006 la crew, Love Letters avec laquelle il sillonne le monde.

Instagram: @dater127

UN MUR COLLECTIF POUR BRISER LA GLACE

Avant de démarrer la compétition et afin de briser la glace et de célébrer le street art sans enjeu, tout ce beau monde accompagné des trois membres du jury s’amuseront à réaliser un mur collectif de plusieurs dizaines de mètres en plein boulevard d’Anfa.

Dates : 11 et 12 Juillet

Lieu : façade du Lycée Wellada, Boulevard d’Anfa, Casablanca.

DEUX JOURS POUR QUE LE MEILLEUR GAGNE !

Le premier jour permettra à tous les participants de se démarquer pendant la première étape de

" sketching ". C’est sur la base de leurs croquis réalisés en direct et devant un jury, que les finalistes seront retenus parmi les 12 artistes participants et invités à revenir s’affronter le lendemain au même endroit. Le deuxième jour, ils devront se distinguer pendant le quart de finale, la demi-finale puis la finale pour pouvoir être déclaré champion de cette première Graffiti Battle de Sbagha Bagha.

Dates : 13 et 14 juillet à partir de 11h à 21h.

Lieu : 6, rue des libellules, quartier Riviera, Casablanca.

DES ATELIERS POUR ENFANTS

L’ambiance est à la fête et le festival souhaite en faire profiter les plus jeunes en organisant des ateliers dessin pour les plus petits autour de la battle. De cette façon, la graine créative est semée pour de futures générations.

Dates : 13 et 14 juillet à partir de 11 heures

Lieu : 6, rue des libellules, quartier Riviera, Casablanca.

ET SURTOUT… LA FETE

Afin de faire de la battle graffiti un véritable moment de fête et de partage, plusieurs activités sont programmées en marge de la compétition.

De la musique live :

La battle est animée chaque jour, par des performances musicales en live assurées par le collectif de Hip Hop, Block 10.

BLOCK 10 (Maroc)

Ce collectif casablancais fait plus que fédérer les férus de hip hop : il donne aux jeunes rappeurs de tout le pays la chance de se produire sur scène, d’échanger avec leurs aînés de la scène et à terme, les accompagne dans l’enregistrement et la promotion.

Live Printing:

Toujours soucieux de surprendre et de présenter à son public des disciplines de manière nouvelle, Sbagha bagha présente pour la première fois une démonstration publique de sérigraphie en marge de la battle. Ce show participatif sera présenté par Gemma Berengue du studio/atelier espagnol Monostereo.

GEMMA BERENGUE (Espagne)

Diplômée de l'université des Beaux-Arts de Barcelone, Gemma Berengue devient – suite à un stage à l'atelier d'impression de la HKU d’Utrecht - officier de Sérigraphie accréditée. Un art qu’elle développera encore auprès du maître de sérigraphie Josep Tobella. Elle fonde en 2007, Monostereo, qui figure au top 3 des meilleurs studios de sérigraphie en Espagne.

Un mini souk :

Plusieurs stands de vente (livres, BD, t-shirts, vinyles…) viennent en général s’installer sur le lieu de la battle pour permettre aux visiteurs de joindre l’utile à l’agréable.

Bon Sbagha Bagha !

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :