Casablanca-Settat: Nécessité de propositions urgentes pour relancer l’économie régionale

Les participants à un Hackathon virtuel ont souligné, vendredi, la nécessité de disposer d’une série de propositions urgentes dans la perspective de relancer l’économie dans le région de Casablanca-Settat.

A l’ouverture de ce Hackathon qui se tient à l’initiative de la région de Casablanca-Settat jusqu’au 14 juin sous le thème “hackons le Covid: Quelles opportunités pour relancer l’économie régionale?”, les intervenants ont mis en avant l’importance d’accorder un intérêt particulier aux mesures immédiates concernant l’ensemble des acteurs, notamment les producteurs et collectivités locales et ce, en vue de créer un environnement de travail qui accélérerait le rythme du lancement économique dans la région.

Cette rencontre virtuelle a été également l’occasion de faire valoir que la relance de l’économie porte essentiellement sur l’offre, laquelle concerne le secteur de la production. A cet effet, les participants ont noté qu’un certain nombre de secteurs productifs ont poursuivi leurs activités en dépit de cette crise sanitaire, particulièrement les secteurs de l’agriculture et de la production alimentaire avec un approvisionnement normal des marchés nationaux. Les participants ont, de même, relevé l’importance de soutenir et accompagner les entreprises, qui ont été obligées de suspendre leurs activités lors de cette crise, via le programme de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) afin de mettre en place les conditions favorables pour une reprise dans un total respect des mesures préventives par les travailleurs.

Ils ont aussi insisté sur la nécessité de faire réussir l’opération de dépistage massif dans les entreprises marocaines dans un cadre participatif pour la gestion de la pandémie de covid-19.

Offrant une opportunité pour mettre en avant les difficultés et défis économiques auxquels font face les entreprises à l’heure actuelle et discuter de propositions afin de surmonter cette crise, cet événement connait la participation notamment de la CGEM, des membres du Conseil de la région, outre plusieurs experts économiques et acteurs institutionnels dans divers secteurs de développement. “L’agroalimentaire/agriculture”, “l’éducation et métiers RH”, “la mobilité”, “l’industrie”, “les services/métiers de l’Offshore”, “l’hôtellerie/ agence de voyages”, “le commerce de détail”, “la finance internationale et startups” sont les divers sujets figurant au menu de ce Hackathon virtuel.