CDM: Une croissance à deux chiffres du RNPG en 2017

Crédit agricole du Maroc : Le RNPG en hausse de 9% à 575 MDH

Au titre de l’exercice 2017, Crédit du Maroc (CDM) affiche un résultat net part du Groupe (RNPG) en hausse de 18,3% à 365,4 millions de dirhams (MDH), selon les résultats annuels de la banque cotée en bourse.

Cette évolution intègre une réduction de 17,6% du coût du risque à 412 MDH, soulignent les analystes de BMCE Capital Bourse à l’occasion de la publication des résultats 2017 de CDM, notant une amélioration du produit net bancaire (PNB) de 0,9% à 2,2 milliards de dirhams (MMDH).

L’évolution du PNB recouvre une bonification 8,9% de la marge sur commissions à 366,6 MDH, portée par l’évolution du portefeuille client, le renforcement de l’équipement ainsi que par l’orientation favorable des métiers spécialisés.

Elle recouvre aussi une appréciation de 8,2% du résultat des activités de marché à 176,9 MDH, consécutivement à la bonne tenue des activités de trading et de placement, et une baisse de 1,5% la marge d’intérêt à 1,7 MMDH sous l’effet du resserrement des taux, explique la même source.


En social, le PNB ressort en amélioration de 4,1% à 2,1 MMDH.

Par pôle d’activité, le PNB est généré à raison de 97,5% par l’activité de Banque au Maroc et Offshore et de 2,5% par les Sociétés de Financement Spécialisées, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le résultat brut d’exploitation (RBE) ressort en retrait de 3% à 1 MMDH, au moment où les créances en souffrance baissent au niveau des comptes sociaux de 3,1% à 4 MMDH, fixant le taux de contentieux à 9,6% (-0,8 point).

Le stock de provisions y afférent recule de 6% à 3,3 MMDH, établissant le taux de provisionnement à 82,4% (-2,6 points).


Du côté des réalisations commerciales, les analystes financiers mettent en avant une appréciation de 5,8% de l’encours des crédits à la clientèle de CDM à 39,3 MMDH (provenant à 96,9% de l’activité sociale).

L’évolution de l’encours en social (+5,5% à 38,1 MMDH) est portée par la hausse de 6,7% des crédits immobiliers à 15,2 MMDH (39,8% du portefeuille), de 4,3% des crédits de trésorerie et à la consommation à 13,1 MMDH et de 30,6% des autres crédits à 2,6 MMDH, ont-ils relevé.

En revanche, les crédits à l’équipement se replient de 1,4% à 7,2MMDH, tandis que les dépôts de la clientèle augmentent de 4,2% à 40,6 MMDH, provenant en quasi-totalité de l’activité sociale (99,7%), poursuit la même source.

>>Lire aussi : Crédit du Maroc: Hausse de plus de 18% du résultat net part du groupe en 2017