ban600
credit agricol

Centrale Danone “renonce à sa marge sur le lait pour répondre aux attentes”

Centrale Danone “renonce à sa marge sur le lait pour répondre aux attentes”

Centrale Danone a décidé de "renoncer à sa marge sur le lait frais pasteurisé "Centrale", afin de répondre aux attentes en matière de pouvoir d'achat exprimées par les consommateurs d'une part, et préserver, de l’autre, la pérennité de la filière et le revenu des éleveurs et des commerçants", a assuré, mercredi à Casablanca, le directeur général de la société Didier Lamblin.

"Nous avons besoin de retrouver des volumes de ventes pour assurer la pérennité de l’entreprise dans les meilleurs délais", a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP au terme d’une conférence de presse dédiée à l’annonce de mesures "plébiscitées" par les consommateurs marocains.

Centrale Danone va baisser, à partir de vendredi prochain, le prix du lait frais de 3,5 DH à 3,20 DH, tout en introduisant sur le marché marocain une nouvelle référence de lait frais pasteurisé demi-écrémé en sachet de 470 ml à 2,5 DH.

"Pour assurer un bon équilibre financier, nous travaillerons désormais de manière différente dans le cadre d’un nouveau modèle économique, en vue de renouveler note relation avec l’ensemble des consommateurs", a-t-il poursuivi.

→ Lire aussi : Le prix du lait « Centrale » sera ajusté à 3,20 DH la brique de 470 ml

D’après le responsable, la filiale du géant français Danone se donnera le temps pour étudier la réponse des consommateurs à cette nouvelle offre et analysera, ensuite, la viabilité de ce nouveau modèle économique.

"J’espère que ces nouvelles mesures nous conduira à retrouver des volumes de ventes nous permettant de proposer, de façon durable et à un prix équitable, les produits de qualité qui font partie du quotidien du consommateur marocain depuis si longtemps", a-t-il ajouté.

Lamblin a annoncé que le groupe organisera des visites régulières aux sites de production accessibles au grand public et aux fermes des éleveurs partenaires pour permettre à chacun de vérifier les engagements qualité de l’entreprise.

Au cours de la conférence de presse, le PDG du groupe Danone, Emmanuel Faber, a indiqué que les mesures prises viennent "répondre aux attentes en matière de pouvoir d’achat exprimées par les consommateurs à travers le boycott lancé fin avril sur les réseaux sociaux".

"Nous avons également décidé de mettre en place une série d’actions suivantes pour assurer une plus grande transparence de la collecte à la commercialisation", a dit Faber, précisant que l’entreprise s’engage à publier, tous les six mois, une grille tarifaire moyenne d’achat du lait.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :