CGLU-Afrique exprime sa gratitude à SM le Roi pour les services éminents rendus à cette organisation panafricaine

CGLU-Afrique exprime sa gratitude à SM le Roi pour les services éminents rendus à cette organisation panafricaine

L’organisation des Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique), a exprimé mardi au terme de sa réunion stratégique pour l’Afrique centrale tenue à Libreville, sa gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour les services éminents rendus à cette instance panafricaine.

Le Maroc sous l’impulsion de SM le Roi a porté et continue de porter l’organisation des Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique, a déclaré M. Emile Gros Raymond Nakombo maire de la ville de Bangui (Centrafrique), membre du conseil panafricain de CGLU Afrique, exprimant au nom des participants à ce conclave sa reconnaissance à SM le Roi pour les efforts déployés pour promouvoir la décentralisation en Afrique. 

Dans la déclaration finale sanctionnant les travaux de cette réunion régionale, CGLU Afrique a tenu aussi à exprimer sa sincère reconnaissance au Royaume du Maroc ainsi qu’à l’Association marocaine des Présidents des Conseils Communaux et à l’Association des Régions du Maroc pour avoir accepté d’accueillir le Sommet Africités 2018 à Marrakech du 20 au 24 novembre 2018, invitant les collectivités territoriales de la région Afrique centrale à participer massivement à ce Sommet et au Salon Africités organisé dans ce cadre.

Par ailleurs, les participants se sont félicité de l’initiative de mettre en place une Task Force Climat au sein de CGLU Afrique, pour faire suite à la demande des membres d’avoir un accès facilité à la finance climatique, et particulièrement au Fonds Vert Climat. 


Ils ont invité les membres de CGLU-Afrique d’Afrique centrale à s’impliquer dans l’agenda du Climat et à faire partie de la Convention Mondiale des Maires pour le Climat et l’Energie, dont le point focal est accueilli dans le bureau régional de l’Afrique de l’Ouest à Accra au Ghana. 

>>Lire aussi : Maroc-Gabon : signature d’une convention dans le domaine de la formation

Ils ont soutenu aussi l’agrément de CGLU Afrique comme “Implementing Partner” du Fonds Vert Climat, saluant l’entrée en opération de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA). 

La réunion stratégique régionale de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique pour la région Afrique Centrale a été l’occasion de présenter le prochain Sommet Africités qui se tient en décembre 2018 au Maroc sous le thème “La transition vers des villes et des territoires durables: le rôle des collectivités territoriales d’Afrique”.


Ce conclave auquel le Maroc a été représenté par une délégation de l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC), conduite par le vice-président de l’association, Mohamed Yassine Daoudi, a examiné aussi l’état d’avancement de la décentralisation en Afrique Centrale, les moyens de mettre en oeuvre avec l’Union Africaine pour l’établissement du Haut conseil des collectivités locales et l’implication des gouvernements locaux dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, du Nouvel Agenda Urbain, des Objectifs de développement durable (ODD), de l’Agenda du Climat, et le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe

Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique est l’organisation faîtière et la voix unie assurant la représentation des collectivités locales de l’ensemble du continent africain. Le congrès fondateur de l’organisation s’est tenu en mai 2005 dans la ville de Tshwane, Afrique du Sud. CGLU Afrique qui représente plus de 350 millions de citoyens africains, rassemble 45 associations nationales de collectivités locales de toutes les régions d’Afrique, ainsi que 2000 villes comptant plus de 100 000 habitants.