A LA UNEMaroc

La Chambre des Conseillers a introduit 41 amendements au projet de loi de Finances 2018

La Chambre des Conseillers a indiqué avoir introduit 41 amendements au projet de loi de Finances, au titre de l’année 2018.

Sur l’ensemble des amendements, 35 ont été approuvés par la Chambre, soit 85%, alors que 6 autres ont été rejetés, (15%), indique la Chambre dans son rapport d’activité relatif au projet de loi de Finances 2018, dont copie est parvenue à la MAP.

Les amendements approuvés par la Commission des finances, de planification et du développement économique à la Chambre sont répartis entre gouvernement (11 amendements acceptés), groupes et groupements de la majorité (11 amendements acceptés et un autre de manière consensuelle), groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme (10 amendements acceptés et un autre de manière consensuelle) et groupe de la CGEM (5 amendements acceptés et un autre de manière consensuelle), ainsi qu’un amendement consensuel présenté par ladite Commission, ajoute-t-on de même source. En ce qui concerne les amendements retirés, ils se répartissent entre 47 du groupe Authenticité et modernité, 6 du groupe de l’Union marocaine du travail et autant maintenus, 17 amendements retirés et 7 autres maintenus du groupement de la CDT, note le rapport.

Par ailleurs, le nombre d’amendements maintenus a atteint 11 qui ont été rejetés à la majorité, répartis entre le groupe de l’Union marocaine du travail (5) et le groupement de la CDT (6), poursuit la même source.

Selon ce bilan, un total de 44 réunions de commissions et 4 séances plénières ont été tenues dans le cadre de l’examen du projet de loi de Finances 2018 pour une durée de plus de 175 heures.

La Chambre des Conseillers avait adopté, le 11 décembre, à la majorité, le projet de loi de finances 2018, 47 conseillers ont voté pour, 22 contre et 16 se sont abstenus à voter.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page