Championnat d’Espagne : Faux pas du Barça, le Real Madrid prend le large

championnat

Le Real Madrid est le leader solitaire du championnat espagnol de football après les matchs disputés samedi et dimanche pour le compte de la 21ème journée profitant de l’échec du FC Barcelone à Valence.

Les Blancs, qui enchaînent 19 matchs sans défaite, ont réussi une belle performance à Valladolid et remporté (0-1) un match très disputé face à l’équipe locale, présidée par Ronaldo Nazario, ancien joueur du Real Madrid et de la sélection brésilienne.

Grâce à un but marqué d’une jolie tête de son défenseur Nacho, le club madrilène s’empare seul de la tête du classement avec 46 points à 3 unités du FC Barcelone, 8 de Séville (3ème), et 10 de l’Atlético de Madrid et de Getafe (4èmes).

Pourtant, la tâche n’a pas été aisée pour le Onze de Zidane qui n’a pas bien entamé le match à cause de la pression exercée par Real Valladolid au milieu de terrain. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir les coéquipiers de Sergio Ramos dominer le match et créer plusieurs occasions de but, notamment grâce à Benzema, Rodrygo et Casemiro.

Cette domination a donné ses fruits à la 78ème minute suite à une jolie tête de Nacho Fernandez qui a permis aux siens de remporter un match décisif et prendre seuls la tête du championnat.


Le co-leader jusqu’à la 20ème journée, le FC Barcelone, est tombé samedi sur la pelouse de Mestalla (2-0) grâce à deux frappes de Maxi Gomez.

Après deux victoires non convaincantes face à Grenade (1-0) et Ibiza (1-2 en Coupe du Roi), l’équipe de Quique Setién n’a pas donné l’image espérée par ses supporters et reçu une défaite face à FC Valence, invaincu à domicile en championnat depuis le début de saison.

En première mi-temps, Messi et ses partenaires ont été absents des débats en perdant tous les duels et laissant la balle aux locaux qui ont disposé de plusieurs occasions d’ouvrir le score, et même un pénalty raté. Heureusement pour les catalans, qui n’ont remporté que quatre de leurs 10 déplacements cette saison en Liga, Marc-André Ter Stegen a sauvé son équipe avec des parades déterminantes.

Au retour des vestiaires, Maxi Gomez a surpris le portier visiteur d’un tir puissant dévié par Jordi Alba pour donner l’avantage à Valence (48ème min) qui a dominé le reste de la rencontre pour doubler la mise par le même joueur à la 77ème minute.


FC Barcelone a disposé de quelques occasions à la fin du match, notamment par l’intermédiaire de Messi, sans arriver à les concrétiser. Résultat, défaite d’un Barça triste qui a besoin vraisemblablement de plus de temps pour assimiler l’idée de jeu de son nouvel entraîneur Setién.

Suite à cet échec, les catalans balisent le chemin au Real Madrid pour prendre le fauteuil de leader et consolider son parcours sans faute depuis sa défaite face à Majorque le 19 octobre dernier dans le cadre de la 9ème journée.

L’autre équipe de la capitale, l’Atletico de Madrid a poursuivi sa chute libre en ratant l’occasion de remporter son duel contre Leganés (0-0) et se trouve à 10 points du leader à une semaine du derby madrilène.

FC Séville a repris le chemin de la victoire (2-0) lors de son match contre Grenade et se positionne à la 3ème place avec 38 points.