Chichaoua : L’incendie de la forêt Ouirman maîtrisé à temps

Les éléments de la protection civile ont réussi à maîtriser un incendie qui s’est déclaré lundi, aux environs de 17H00, dans une forêt située dans la commune rurale de Bouabout Amdlane (province de Chichaoua), apprend-on auprès de la Direction provinciale des eaux et forêts et la lutte contre la désertification.

Un responsable de la direction provinciale a indiqué à la MAP que la célérité de l’intervention des éléments de la protection civile a permis de maîtriser cet incendie, lundi soir aux environs de 20H00, soit après près de trois heures de lutte acharnée contre le feu.

L’incendie a ravagé 2,5 hectares de massifs forestiers, a fait savoir la même source, soulignant que la circonscription rapide de l’incendie a été rendue possible grâce aux efforts des éléments de la protection civile, assistés par des équipes des eaux et forêts et à la vigilance des populations locales ainsi que des agents d’autorité.

Lors de cette intervention, deux camions-citernes ont été mobilisés par la commune Bouabout Amdlane.


Les massifs forestiers ravagés se composent essentiellement de pins d’Alep.

La Gendarmerie Royale a ouvert une enquête pour déterminer les causes et les circonstances de cet incendie.

Considérée comme l’un des plus importants espaces forestiers de Chichaoua, la forêt Ouirman s’acquitte d’un rôle vital dans la conservation des espèces animales et végétales. Elle offre aussi un espace pastoral privilégié au profit des populations locales.