La Chine appelle à une reprise rapide du dialogue entre Israël et la Palestine

 La Chine a appelé jeudi à une reprise rapide du dialogue israélo-palestinien dans le but d’atteindre une résolution globale et juste de la question palestinienne, a indiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

La Chine comprend la préoccupation des pays islamiques sur le statut d’al Qods, a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère, soulignant la nécessité de résoudre cette question conformément aux résolutions liées des Nations unies et au consensus international.

La Chine appuie l’établissement d’un Etat palestinien indépendant qui jouit d’une pleine souveraineté sur la base des frontières de 1967, avec al Qods-Est comme capitale.

Le Sommet extraordinaire de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sur Al-Qods, tenu mercredi à Istanbul, a appelé la Communauté internationale à reconnaître la ville d’Al Qods comme étant “la capitale occupée” de la Palestine.


Il a aussi appelé à “l’internationalisation de la protection de la paix” et à “l’imposition de restrictions politiques et économiques” en réponse à la décision américaine de reconnaitre Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade.