Chine/Covid-19: interdiction des comportements “non civilisés” à Pékin

Pékin

Pékin va interdire à compter du 1er juin une série de comportements jugés “non civilisés” afin d’améliorer l’hygiène dans les lieux publics en pleine pandémie de nouveau coronavirus, a indiqué dimanche la municipalité.

Éternuer ou tousser sans se couvrir le nez ou la bouche et ne pas porter de masque en public en cas de maladie font désormais partie d’une nouvelle liste d’infractions dans la capitale chinoise, précise la même source.

Les citoyens sont également tenus de “s’habiller proprement” en public et ne pas se promener torse nu. La nouvelle réglementation impose également d’installer des marquages pour la distanciation sociale dans les lieux publics.

La Chine, qui enregistre officiellement sur son sol plus de 82.000 personnes contaminées au Covid-19 et 4.632 décès, a été le premier pays touché par la maladie.