ban600

Le choix du candidat apte à conduire la prochaine étape, une responsabilité incombant aux citoyens

Le choix du candidat apte à conduire la prochaine étape, une responsabilité incombant aux citoyens

Le choix du candidat apte à conduire la prochaine étape est une responsabilité qui incombe aux citoyens, a affirmé, mardi soir à Kénitra, le Premier secrétaire de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachgar.

S'exprimant lors d’un meeting organisé dans le cadre de la campagne électorale des législatives du 07 octobre prochain, M. Lachgar a souligné que la première mesure que prendrait l’USFP si elle est portée à la responsabilité à l'issue de scrutin, est de "revoir et abandonner plusieurs lois et mesures adoptées par le gouvernement sortant et la révision de la réforme de la Caisse des compensations enterrée par cet exécutif". Le premier secrétaire de l'USFP a critiqué le bilan de l’actuel gouvernement dans plusieurs domaines et le recul enregistré lors de son mandat au niveau des équilibres financiers et économiques.

L’implication des citoyens dans la chose publique est la responsabilité de tous, a insisté M. Lachgar, appelant à redoubler d’efforts pour que les prochaines échéances se déroulent dans de bonnes conditions.

Il a aussi critiqué l’action des membres du gouvernement sortant qui, selon lui, n’ont pas honoré leurs engagements envers les citoyens relatives à la réduction du taux du chômage et à la création d’emploi, ainsi que d’autres promesses restées lettres mortes.

Par ailleurs, il a rappelé le rôle des habitants de la ville de Kénitra et de la région du Gharb qui ont consenti des sacrifices pour l’édification d'un Maroc démocratique.

Ce meeting a été l’occasion pour le premier secrétaire de l’USFP de présenter les têtes de listes de son parti dans la ville de Kénitra et les provinces du Gharb.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :