Christian Cambon: “La France voue un grand respect pour l’Islam, ses valeurs et son Prophète”

France

La France voue un grand respect pour l’Islam, ses valeurs et son Prophète, a affirmé lundi à Rabat Christian Cambon, président du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc au Sénat français dont il préside la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des Forces armées.

S’exprimant à l’issue d’entretiens entre une délégation parlementaire française et le premier vice-président de la Chambre des conseillers et président du groupe d’amitié Maroc-France, Abdessamad Kayouh, le responsable français a souligné “le grand respect qui est le nôtre de l’Islam, de ses valeurs, de son Prophète et de celles et ceux qui ont toujours montré le sens de la tolérance et qui développent des valeurs d’humanisme et d’humanité” “Certaines déclarations ont pu être mal interprétées”, a déclaré à la MAP le président du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc, en allusion à la vague d’indignation suscitée par la publication de caricatures outrageuses à la religion islamique et au Prophète de l’Islam.

Il a relevé que cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la visite du ministre français Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian au Maroc, a pour objectif de “dissiper tout malentendu” et de passer outre cet incident.

Les groupes d’amitié constituent des valeurs importantes auprès des exécutifs marocain et français, a estimé M.Cambon, mettant en avant à cet égard le rôle des coopérations et diplomaties parlementaires dans la promotion des valeurs d’amitié entre les pays.

Pour sa part, le premier vice président de la Chambre des conseillers, Abdessamad Kayouh, a mis l’accent sur l’importance du respect des religions et des croyances dans le cadre du respect des libertés individuelles.


M. Kayouh a en outre insisté sur le rôle des groupes d’amitié interparlementaires pour l’échange des points de vue et la promotion des relations économiques, sociales et diplomatiques entre les pays, évoquant la coopération fructueuse entre le Royaume du Maroc et la république française, notamment dans la lutte contre le terrorisme.

Ont pris part à cette rencontre le député à l’assemblée nationale française M’jid El Guerrab et la cheffe de cabinet de l’ambassadeur de France au Maroc, Louise Burdloff.

( Avec MAP )