La CIME adopte plusieurs résolutions visant à promouvoir la protection de l’environnement dans le monde islamique

La 7ème Conférence islamique des ministres de l’environnement (CIME) a adopté, mercredi à Rabat, en clôture de ses travaux, plusieurs résolutions et projets visant à activer la protection de l’environnement et à promouvoir le développement durable dans le monde islamique.

Dans ce cadre, la CIME a adopté le rapport de la 4ème Réunion du Bureau exécutif islamique pour l’Environnement (BEIE), en incitant les Etats membres à parachever la désignation de points focaux du BEIE, afin de faciliter le suivi de la mise en œuvre des décisions, résolutions et recommandations du Bureau exécutif de la CIME.

De même, elle a adopté le rapport du directeur général sur les efforts de l’ISESCO dans le domaine de l’environnement et du développement durable dans l’intervalle entre les 6ème et 7ème sessions de la Conférence et le rapport sur les efforts de l’ISESCO durant la 22ème session de la Conférence des parties sur le changement climatique et la préparation à la 23ème session de la Conférence, en se félicitant des efforts de l’ISESCO dans l’activation de la Déclaration islamique sur la protection de l’environnement et le développement durable et sa promotion dans le cadre de la participation du monde islamique à la COP21 de Paris.

Elle a, par ailleurs, adopté le rapport sur les étapes de la mise en place du Conseil de l’eau de l’OCI. Dans ce cadre, la CIME a invité les Etats membres à soutenir l’action dudit Conseil dans la mise en œuvre des programmes liés au secteur de l’eau, afin de promouvoir la gestion des ressources en eau et renforcer l’adaptation aux changements climatiques dans les Etats du monde islamique, appelant le Secrétariat général de l’OCI et l’ISESCO à assurer la coordination de l’action commune en matière d’eau en vue de soutenir l’action du Conseil à la lumière de la “Stratégie de gestion intégrée des ressources en eau dans le monde islamique” et de la “Vision de l’Eau de l’OCI 2025″, afin de réaliser la sécurité en eau dans les pays islamiques.


La conférence a également approuvé le rapport sur le progrès accompli pour la création de l’Académie islamique pour l’Environnement et le Développement durable, le rapport sur le Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique et l’instauration d’une 5ème catégorie intitulée “Hommage à la meilleure ville islamique respectueuse de l’environnement”, en plus des 4 catégories du Prix, dans le cadre de la promotion de la création des villes vertes dans le monde islamique, conformément au document d’orientation sur les Villes vertes et leur rôle dans la réalisation des objectifs de développement durable.

A l’issue des travaux de cette Conférence, il a été procédé à l’élection des membres du Bureau exécutif islamique pour l’Environnement, composé du Royaume d’Arabie Saoudite en tant que président, de l’ISESCO chargée du Secrétariat du Bureau et de 9 Etats membres, à savoir la Jordanie, le Koweït et la Mauritanie (pour la région arabe), l’Ouganda, le Togo et le Nigéria (pour la région africaine), l’Indonésie, la Turquie et les Maldives (pour la région asiatique).

La séance inaugurale de cette conférence, placée sous thème “Pour une coopération islamique efficace en vue de réaliser les objectifs de développement durable”, a été marquée par le message adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants, dont lecture a été donnée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, et par l’attribution à SM le Roi de l’Écusson d’Or de la Conférence, qui a été remis à Son Altesse Royale. Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette conférence qui a connu la participation des ministres de l’Environnement des pays membres et des représentants des organisations internationales et régionales concernées, a permis d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre les pays islamiques et leur contribution dans les efforts internationaux en matière du développement durable et de lutte contre les effets des changements climatiques.