AccueilA LA UNEClassement PISA : le Maroc en queue de peloton dans le domaine de l’enseignement et de l’éducation
Enquête PISA 2018

Classement PISA : le Maroc en queue de peloton dans le domaine de l’enseignement et de l’éducation

La dernière enquête du programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) est un coup dur pour le Maroc.

L’enquête a révélé que le Royaume se situe parmi les pays qui ont un pourcentage d’élèves inférieur à la moyenne des performances des pays de l’OCDE, qui est de 487 points, dans les domaines d’études liés à la compréhension de l’écrit (359 pts), les mathématiques (368 pts) et les sciences (377 pts).

Cette enquête consiste à suivre et à évaluer la « qualité », l’« équité » et l’« efficacité des systèmes scolaires » dans les pays membres de l’OCDE. La Chine, l’Estonie, le Canada, la Finlande, l’Irlande se trouvent en tête du classement PISA. En matière de la compréhension de l’écrit, 85% des élèves sont « capables d’identifier l’idée principale d’un texte de longueur moyenne, de trouver des informations correspondant à des critères explicites ».

En ce qui concerne les domaines d’études mathématiques et scientifiques, l’enquête a révélé que 76 % des élèves sont  incapables « d’interpréter et de reconnaître, sans consignes explicites, la façon dont une situation (simple) peut être traduite en représentation mathématique ». De même pour les sciences, 78 % des élèves sont incapables d’expliquer des phénomènes scientifiques familiers.

Le rapport PISA ajoute que 1 élève sur 4 a des problèmes de compréhension à l’écrit, surtout au niveau de l’identification « de l’idée principale d’un texte de longueur moyenne ou pour relier des fragments d’information provenant de différentes sources ».

« Sans une solide instruction, les jeunes risquent de rester en marge de la société, incapables d’affronter les défis du monde du travail de demain, et les inégalités vont continuer à se creuser », a conclu le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, à l’occasion de la présentation du rapport à Paris.

Par ailleurs, au Brésil, en Indonésie, au Mexique, en Turquie et en Uruguay, la scolarisation des jeunes âgés de 15 ans dans l’enseignement secondaire a progressé, entre 2003 et 2018. En revanche, la qualité de l’enseignement reste toujours médiocre.

L’enquête PISA a été réalisée en 2018, en se basant sur un échantillon de 600.000 élèves représentatifs des quelques 32 millions d’élèves âgés de 15 ans qui sont scolarisés dans les 79 pays participants, en passant 2 heures des épreuves de compétence.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :