ban600

Clôture à Marrakech de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN

Clôture à Marrakech de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN

La 2è édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la Direction Générale de la Sûreté nationale (DGSN), tenue du 26 au 30 septembre à Marrakech sous le thème ''la sûreté nationale, police citoyenne’’, a été clôturée, dimanche soir, par une grande soirée organisée au palais des Congrès de la cité ocre.

Dès l’entame de cette soirée riche en couleurs, le maître de cérémonie a annoncé devant l’assistance que cette 2è édition des JPO de la DGSN a connu une affluence de quelque 260.000 visiteurs, ce qui illustre clairement la grande réussite de cet événement, mais aussi la confiance et le respect mutuel établis entre cette institution sécuritaire et le citoyen.

La soirée, à laquelle ont assisté notamment le Wali de la région de Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, le préfet de police de la région de Marrakech-Safi, Saïd El Aloua, et les directeurs centraux relevant de la DGSN, a pris son envol par le salut des couleurs nationales au son de l’hymne national, interprété magistralement par la troupe musicale relevant de la DGSN.

Par la suite, des élèves de l’école «Annour» et des enfants de fonctionnaires de la DGSN ont interprété une chanson intitulée «Ard Al Ahrar» (Terre des hommes libres), écrite et arrangée par des fonctionnaires de la Sûreté nationale.

L’assistance a eu aussi à apprécier de la musique d’Aissaoua, exécutée avec maestria par la «Taifa Al Issaouia Al Idrissia Al Morrakochia», menée par le Moqadem Mohamed Belhaj, qui est également un agent de la Sûreté nationale à l’aéroport de Marrakech-Menara, ainsi que des morceaux de la Deqqa Marrakchia.

Cette soirée a été agrémentée également par des shows de pur rire, présentés, avec brio, par les humoristes Ecko, Haitam Miftah, Zouhair Zair et Saif Eddin Settif, avant que le grand chanteur Abdelhafid Douzi et la diva de la chanson marocaine, Latifa Raafat ne prennent le relais pour interpréter un florilège de chansons qui ont suscité un tonnerre d’applaudissements de la part des invités.

Cette cérémonie de clôture a été, en outre, ponctuée par l’hommage rendu à trois élèves (un garçon et deux filles), parmi les plus méritants au baccalauréat, et dont les pères sont des fonctionnaires de la DGSN.

A cette occasion, ils se sont vus décernés des écussons ainsi que des attestations de mérite en signe de reconnaissance pour leurs performances scolaires, offerts par la Fondation Mohammed VI pour les œuvres sociales du personnel de la Sûreté nationale et la DGSN.

→Lire aussi: La CNIE, où quand la DGSN veille à l’amélioration et la modernisation de ses prestations de service au profit des citoyens

Au terme de cette soirée, les représentants des troupes musicales, les comédiens et les chanteurs ayant animé cette fête grandiose, se sont vus décernés des écussons des mains de plusieurs responsables de la DGSN, en reconnaissance de leur contribution distinguée à la réussite de cette cérémonie de clôture.

Dans une ambiance festive et bon enfant, et un enthousiasme sans précédent, l’ensemble des artistes n’ont pas trouvé mieux pour gratifier l’assistance que de chanter en choeur l’emblématique et mémorable chanson patriotique «Nidae Al Hassan», en compagnie de la troupe musicale de la DGSN, au grand bonheur de l’assistance.

Placée sous le thème «La Sûreté nationale, police citoyenne», la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN, tenue à la Place Bab Jdid, a constitué une consécration de l’approche de proximité et de communication interactive que la DGSN adopte en vue de concrétiser le concept de la police citoyenne, et l’ouverture de l’institution sécuritaire sur son entourage social.

L’organisation de ces JPO intervient en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant la modernisation du service public assuré par la Sûreté nationale et l’amélioration des prestations sécuritaires dispensées à l’ensemble des citoyens, aux étrangers résidant au Maroc et aux touristes.

Tout au long de cette manifestation d’envergure, à vocation informative et sensibilisatrice, le public, venu très nombreux, a eu l’occasion de s’informer à travers les différents stands aménagés à cette occasion, de toutes les missions confiées aux différentes unités et corps de sécurité et de découvrir les différents équipements et matériels de pointe mis à leur disposition pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Cet événement a été marqué par l’organisation de 56 exercices de simulation où les visiteurs ont pu apprécier les démonstrations de plusieurs corps de la Sûreté nationale, notamment les brigades des motards, les brigades centrales d’intervention, le Groupe d’intervention rapide, la police cynotechnique, la police montée, et la protection rapprochée.

Au menu de ces Journées Portes Ouvertes de la DGSN figurait également une série de conférences et de tables rondes traitant de moult thématiques d’actualité soigneusement choisis, notamment "la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme", "les efforts de la DGSN en matière de prévention et de lutte contre la cybercriminalité", "la consolidation des droits de l’Homme", "la protection des femmes et mineurs d’âge victimes de violence", et "la moralisation du service public policier".

Les organisateurs ont aussi aménagé des espaces dédiés notamment à l’animation, au divertissement et à la sensibilisation, au musée de la police et aux différentes créations artistiques et littéraires des fonctionnaires de la Sûreté nationale.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :