Le CNDH organise une réception au profit des réfugiés syriens qui étaient bloqués à la frontière algéro-marocaine

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a organisé, mercredi soir à Rabat, une réception au profit des 28 réfugiées issus de 13 familles de nationalité syrienne, dont leur situation a été traitée, après avoir passé plusieurs semaines bloqués à la frontière algéro-marocaine.

Un communiqué du Cabinet Royal avait indiqué “qu’en vertu de considérations humanitaires et à titre exceptionnel, SM le Roi, que Dieu L’assiste, avait donné Ses Hautes Instructions aux autorités concernées à l’effet de procéder au traitement immédiat de la situation d’un groupe de 13 familles de nationalité Syrienne se trouvant depuis plusieurs semaines à la frontière algéro-marocaine”.

Le CNDH était en contact permanent avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Maroc, en vue de suivre la situation de ces familles syriennes, a indiqué le Directeur du cabinet du président du CNDH, Abderrazak El Khanouchi, dans une allocution prononcée à cette occasion.

M. El Khanouchi a exprimé, par ailleurs, les sincères remerciements, la reconnaissante et la gratitude du Conseil envers l’initiative humaniste de SM le Roi Mohammed VI ayant permis “aux frères syriens d’entrer au territoire du Royaume”, faisant savoir qu’en coordination avec le HCR au Maroc, le CNDH veillera à s’assurer de leur situation et de leur avenir au Maroc.


Cette initiative humanitaire est l’une des nombreuses décisions prises par le Maroc en matière d’immigration et d’asile, a noté le responsable, rappelant dans ce cadre l’opération de régularisation de la situation de plus 25.000 migrants au Maroc.

Pour sa part, le représentant du HCR au Maroc, Jean Paul Cavaliéri, a salué cette initiative “humaniste et audacieuse”, faisant remarquer que le Royaume a sorti ces 28 réfugiés syriens des conditions précaires en acceptant de les accueillir sur son territoire. Le HCR œuvrera, en collaboration avec le CNDH, à garantir les conditions de stabilité et de sérénité à ces réfugiés après tant de souffrance endurée, a souligné le responsable onusien, exprimant sa gratitude envers SM le Roi Mohammed VI et se félicitant de l’hospitalité chaleureuse dont ont fait preuve les Marocains.

De son côté, le représentant des familles syriennes, Ayman El Haj, a exprimé ses sincères remerciements au Souverain et sa joie de l’accueil qui leur a été réservé par le CNDH et le HCR.

Cette Haute sollicitude Royale “nous a sauvés”, a-t-il-conclu.