Colombie : attaque aux explosifs contre le siège du Parquet

Parquet

Le siège du Parquet général dans une municipalité du département de Norte de Santander, à la frontière avec le Venezuela, a été la cible lundi d’une attaque aux explosifs, ont annoncé les autorités colombiennes.

Le siège du Parquet d’Ocaña a été visé tôt le matin par quatre grenades ayant causé des dégâts matériels, mais sans faire ni victime ni blessé, ont précisé les mêmes sources, citées par la presse locale.

→ Lire aussi : Un sac d’explosifs découvert près de Bruxelles

A ce moment, nous nous trouvons avec une équipe anti-explosifs pour vérifier la situation et ratisser les environs de l’incident à la recherche d’engins de ce type“, a déclaré le colonel Fabián Ospina Gutiérrez, commandant de la police départementale de Norte de Santander.

L’incident a été attribué par les autorités par des éléments de l’Armée de libération nationale (ELN), dernière guérilla encore active en Colombie.

Une quinzaine d’actes de violence ont été recensés dans ce secteur lors des deux dernières semaines, rapportent les médias locaux.