Colombie: décès de “Popeye”, l’ex-chef des sicaires de Pablo Escobar

Popeye

L’ancien chef des sicaires du baron de la drogue colombien Pablo Escobar, Jhon Jairo Velásquez Vásquez, surnommé “Popeye“, est décédé jeudi dans un hôpital de Bogotá des suites d’un cancer de l’estomac, a annoncé l’Institut national pénitentiaire de Colombie (Inpec).

Popeye” (57 ans) est décédé à l’Institut national de cancérologie où il était hospitalisé depuis le 31 décembre 2019, a précisé l’Inpec dans un communiqué, relayé par la presse locale.

Considéré comme le bras droit de Pablo Escobar, défunt chef du cartel de Medellín, Popeye a été capturé le 25 mai 2018 pour “association de malfaiteurs et extorsion“.

Selon la presse locale, “Popeye” qui se vantait d’avoir tué au moins 300 personnes, n’a jamais regretté ses crimes, se qualifiant comme “un tueur professionnel“. Il a également reconnu avoir participé à quelque 3.000 homicides dans les années 1980 et 1990, sur ordre de Pablo Escobar, tué par la police de son pays le 02 décembre 1993.

Popeye” avait purgé une peine de plus de 23 ans de prison, après s’être livré en 1992 à la justice colombienne.


Né à Yarumal, dans la région d’Antioquia, dont la ville de Medellín est la capitale, l’ex-bras droit de Pablo Escobar est impliqué dans des actions criminelles spectaculaires tels que le meurtre de l’ancien candidat présidentiel Luis Carlos Galán Sarmiento, l’attaque de l’avion de la compagnie Avianca qui a fait 107 morts et l’attentat à l’explosif contre le bâtiment abritant le siège des services de renseignement.