Colombie : l’immeuble de Pablo Escobar à Medellín démoli à la dynamite

Colombie : l’immeuble de Pablo Escobar à Medellín démoli à la dynamite

L’immeuble Monaco du célèbre baron de la cocaïne colombien Pablo Escobar à Medellín a été démoli, vendredi, à la dynamite à l'initiative de la mairie de cette ville du nord-ouest de la Colombie dont l’image a été longtemps ternie par la vague de violence qu’elle a connue dans les années 1990.

Le dynamitage des huit étages de l’ancienne résidence de Pablo Escobar et quartier général du cartel de Medellín, laissé en ruine depuis la mort du mythique baron de la drogue colombien a été confié à une société spécialisée dans la démolition urbaine, ont rapporté les médias locaux.

Au moins 1.500 personnes résidents dans le quartier Santa Maria de Los Angeles où se trouve l’ancienne résidence du chef du Cartel de Medellín ont dû évacuer leurs logements pour que la démolition se déroule dans de bonnes conditions. Avant la démolition de cette bâtisse, suivie par des centaines de personnes, la mairie de Medellín et les autorités locales ont organisé une cérémonie au cours de laquelle elles ont rendu un vibrant hommage aux victimes de la violence perpétrée par les bandes de narcotrafic dans la deuxième plus grande ville de Colombie derrière Bogotá.

Pour sa part, le président colombien, Ivan Duque, a indiqué, dans un message-vidéo, qu’"aujourd’hui, nous fermons un chapitre obscur (…) ensemble nous disons plus jamais, plus jamais, plus jamais ça. Vive Medellín". De son côté, le maire de Medellín, Federico Gutierrez, a annoncé la construction d’un mémorial qui sera baptisé Inflexion à l’emplacement de l’immeuble détruit en hommage aux victimes de la violence liée au narcotrafic qui a secoué la ville dans les années 1980 et 1990.

La démolition de l'immeuble de Pablo Escobar a été hautement saluée par les riverains, ont indiqué les médias locaux qui ont posté des vidéos immortalisant cet événement. Construit dans les années 1980 au cœur d’un des quartiers les plus chics de Medellín, l’immeuble Monaco, dont la valeur a été estimée à l’époque à 5 milliards de pesos, soit l’équivalent de 1, 609 milliard de dollars au cours actuel, est composé de huit étages avec 12 appartements de luxe et 2 piscines.

À la tête d’un véritable empire du crime, Pablo Escobar, neutralisé le 2 décembre 1993 à Medellín par une unité spéciale de la police, a été pendant un temps l’un des hommes les plus riches du monde, selon le magazine américain Forbes.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :