Le sous-comité du commerce de l’OCI planche sur les moyens pour renforcer la coordination entre les institutions

Le renforcement de la coordination entre les institutions de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) dans le domaine commercial a été, lundi à Casablanca, au centre de la deuxième réunion du Sous-comité du commerce et de l’investissement de l’Organisation.

Présidée par le directeur général du Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC), El Hassan Hzaine, cette réunion intervient en prélude de la 34è session du Conseil d’administration du CIDC qui se tiendra les 7 et 8 mars à Casablanca sous la présidence du Secrétaire Général de l’OCI, Youssef Ben Ahmed Al Othaimeen.

S’exprimant à l’ouverture de cette réunion, tenue en présence de l’ambassadeur Hamid Ajibai, Secrétaire général adjoint pour les affaires économiques auprès de l’OCI et des représentants des pays membres du conseil d’administration du CIDC, M.Hzaine a souligné l’importance de la deuxième réunion du sous-comité du commerce et de l’investissement issu de la commission de coordination des institutions de l’OCI.

Cette réunion constitue une occasion pour faire la lumière sur plusieurs questions relatives au renforcement de la coordination entre les instituions de l’OCI, notamment pour la mise en œuvre des projets et activités liés au développement de l’industrie Halal, le Guichet unique et la facilitation du commerce, la promotion des investissements entre les pays membres de l’OCI et la mise en ouvre du programme exécutif sur le tourisme, a-t-il relevé, notant que l’objectif fixé par le CIDC est d’atteindre un taux de 25 pc pour ce qui est des échanges commerciaux entre les pays membres de l’organisation à l’horizon 2025.


Pour sa part, M. Ajibai a affirmé que cette rencontre constitue une étape importante du processus visant à booster les échanges commerciaux entre les pays membre de l’OCI, eu égard aux questions essentielles figurant à l’ordre du jour, notamment la mise en œuvre des décisions du Sommet ministériel se rapportant à la promotion du commerce entre ces Etats et le financement des projets d’investissement dans ce domaine.

A l’ordre du jour de la 34è session du Conseil d’Administration du CIDC figure, notamment, l’examen du rapport d’activités du Centre, l’approbation des comptes de clôture de l’année 2016 et l’adoption du Programme de travail de l’année 2018.

Le Conseil d’Administration du CIDC est composé des pays membres, à savoir l’Arabie Saoudite, la Gambie, le Gabon, l’Egypte, l’Iran, la Malaisie, le Mali, le Maroc et la Turquie. Ces pays ont été élus par les autres Etats-membres de l’Organisation de la Coopération Islamique lors de l’Assemblée Générale du CIDC, tenue à Djeddah en avril 2015.