Conseil de la région de l’Oriental : Une session consacrée au suivi de l’exécution des projets

Conseil de la région de l’Oriental : Une session  consacrée au suivi de l’exécution des projets

Le Conseil de la région de l'Oriental a tenu, jeudi à Oujda, une session extraordinaire consacrée au suivi et à l'évaluation des différents projets de développement initiés dans le cadre de conventions de partenariat, et à l'examen et l'adoption d'une convention de subvention supplémentaire du Programme d'urgence de mise à niveau des zones frontalières de la région de l'Oriental 2017-2019.

S'exprimant à l'ouverture de cette session, marquée par la présence du wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, le président de la région de l'Oriental, Abdenbi Bioui, a indiqué que la réalisation des objectifs du développement territorial requiert la conjugaison des efforts de tous les partenaires pour venir à bout des différents défis auxquels fait face la région, et ce dans le respect total des délais d'exécution et l'établissement clair des responsabilités.

Notant que le sérieux et la responsabilité sont de mise pour faire réussir les engagements tenus avec les différents partenaires, il a appelé à renforcer la convergence et la complémentarité entre les projets dans le cadre de la bonne gouvernance pour aller de l'avant dans le processus de développement et optimiser la compétitivité de la région dans les domaines socio-économique et environnemental.

"Aujourd'hui nous sommes en train d'évaluer l’état d'avancement des projets relatifs aux conventions conclues avec les différents départements ministériels pour un coût global qui s’élève à plus de 7 MMDH", a-t-il dit dans une déclaration à la presse, ajoutant que le Conseil de la région veille à honorer tous ses engagements et appelle ses partenaires à faire de même dans le cadre du principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes.

Le Conseil a suivi, lors de cette réunion, les exposés des représentants des différents partenaires concernant l’état d'avancement des projets réalisés ou en cours de réalisation.

Ainsi, le représentant de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de l'Oriental, Ahmed Aninou, a fait savoir qu'il a été procédé à la construction de 5 écoles communautaires sur les 15 programmées, faisant savoir que 29 écoles communautaires sont déjà opérationnelles au niveau de la région.

Et d'ajouter que l'AREF veille toujours à la bonne exécution de la convention de partenariat pour l'élargissement de l'offre scolaire en milieu rural qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 340 millions de dirhams (MDH), et ce dans le cadre du renforcement de la capacité d'accueil dans le monde rural, la lutte contre la déperdition scolaire et l'amélioration de la qualité de scolarisation.

Pour sa part, la directrice régionale du ministère de la Jeunesse et des Sports, Sabah Taibi, a tenu a expliquer qu'en vertu de la convention conclue avec le Conseil de la région, le ministère tient à honorer ses engagements au sujet de la construction et l’équipement du Grand stade d'Oujda, dont le coût de réalisation atteint 800 MDH dont une contribution de 500 MDH du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Elle a également fait savoir que le ministère demeure engagé à la construction de plusieurs terrains de sports de proximité au niveau de la région, en sus du Stade de Nador qui a nécessité un investissement de 300 MDH, dont une subvention supplémentaire du Conseil de la région de 50 MDH.

Pour le directeur régional de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Abdelkebir El Alouaoui, il a mis l'accent sur les projets de mise à niveau des routes (2017-2022) dont le coût d’inversement s'est établi à 1,85 MMDH, dont une contribution de 590 MDH du Conseil de la région.

Il a dans ce sens relevé que la province de Bouarfa s'est emparée de la part du lion concernant l'élargissement et le renforcement des routes notamment au niveau des RN 17 et 10.

Ensuite, le Conseil a procédé à l'examen et l'approbation de la convention de partenariat portant sur une subvention additionnelle au Programme d'urgence de mise à niveau des zones frontalières de la région de l'Oriental 2017-2019.

Cette convention vise à injecter des fonds supplémentaires de l'ordre de 600 MDH destinés notamment à améliorer les conditions de vie de la population des zones frontalières de la région de l'Oriental, à lancer des projets de développement, à lutter contre l’abandon scolaire et soutenir et à valoriser les produits agricoles.

En vertu de cette convention, les ministères de l'Intérieur et de l'Economie et des Finances s'engagent à verser 240 MDH chacun, alors que le Conseil de la région prend en charge les 120 MDH restants.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :