Le conseil d’orientation stratégique de l’Agence du Millenium Challenge Account-Maroc tient sa 1ère session

Le conseil d’orientation stratégique de l’Agence du Millenium Challenge Account-Maroc a tenu sa première session, consacrée à la mise en place des dispositifs organisationnels de l’agence.

Selon un communiqué du Département du chef du gouvernement, cette réunion, présidée par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a été consacrée à l’instauration des bases organisationnelles de l’agence en tant qu’établissement qui sera chargé de la mise en œuvre du programme de coopération (Compact II), signé le 30 novembre 2015 entre le gouvernement marocain et son homologue américain, représenté par le Millénium Challenge Corporation (MCC).

Le montant de ce deuxième programme de coopération s’élève à 450 millions de dollars (USD), auquel s’ajoute une contribution du gouvernement marocain de l’ordre de 67,5 millions USD au minimum, soit 15% de la contribution américaine, a rappelé le communiqué.

Dans une allocution de circonstance, M. Benkirane a réitéré ses remerciements au MCC et au gouvernement américain pour le soutien qu’ils apportent au développement au Maroc, saluant les liens historiques distingués unissant les peuples marocain et américain, ainsi que l’excellence des relations de coopération et de partenariat entre les deux pays.

L’adoption du Compact II fait suite à la réussite enregistrée dans la mise en œuvre du premier Compact d’un montant de 697,5 millions US entre 2008 et 2013 et intervient après que le Maroc ait satisfait un certain nombre de critères portant notamment sur la consécration de l’Etat de droit, l’amélioration de la gouvernance, les réformes économiques et le capital humain, a-t-il rappelé.

Compact II, qui sera réalisé sur une période de 5 ans, financera deux projets importants, à savoir « Education et formation pour l’employabilité » et « Productivité du foncier », ce qui permettra d’avoir un impact positif sur le développement économique auquel aspire le Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a précisé le chef du gouvernement, cité dans le communiqué.

Il a souligné l’importance que revêtent les projets structurants programmés, ainsi que la méthodologie distinguée adoptée dans leur élaboration, exécution, suivi et évaluation, outre l’adoption d’une approche participative dans la prise de décisions sur les plans national et local.

A ce propos, il s’est dit satisfait que les deux projets, qui seront financés dans le cadre de Compact II, s’inscrivent dans les plans stratégiques du gouvernement dans les différents secteurs concernés par ce programme de coopération, expliquant que le projet d’éducation et de formation concoure aux même objectifs de la vision 2015-2030 pour la réforme du système d’éducation et de formation et de la stratégie nationale de formation professionnelle à l’horizon 2021.

 

Le projet  »Productivité du foncier » dans son volet relatif à l’appropriation des terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation est, quant à lui, en phase avec le contenu du message royal adressé au participants aux assises nationales sur « la politique foncière de l’Etat et son rôle dans le développement économique et social », tenues les 8 et 9 décembre 2015 et qui ont constitué une feuille de route pour la réforme du secteur foncier de manière général.

Le chef du gouvernement a réitéré ses remerciements et sa gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour les Hautes orientations royales portant sur l’exonération des ayant-droits bénéficiaires de l’opération d’appropriation des terres collectives situées dans les périmètres irriguées des droits d’immatriculation et d’enregistrement, notant que le gouvernement s’est employé à mettre en œuvre ces orientations à travers l’adoption d’un décret dans ce sens.

M. Benkirane a indiqué, par ailleurs, que le projet « productivité du foncier », dans son volet industriel, est en phase avec les dispositions du plan d’accélération industrielle visant la mise à niveau et la réalisation de zones industrielles répondant aux exigences des acteurs économiques.

Il a également réitéré la détermination du gouvernement à œuvrer pour réunir les conditions favorisant la mise en œuvre de Compact II et pour valoriser les réalisations qui seront accomplies, exprimant ses remerciements aux responsables, experts et aux fonctionnaires du MCC et de l’ambassade des Etats Unis à Rabat pour les efforts colossaux qu’ils ont déployés durant la période de préparation du programme.

Il a, de même, salué le travail sérieux et soutenu accompli par les cadres marocains des différents départements ministériels et établissements publics, les instances de la société civile et les représentants du secteur privé ayant pris part à l’élaboration de ce programme.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence du Millenium Challenge Account-Maroc, Abdelghni Lakhder a présenté un exposé dans lequel il a évoqué le bilan des travaux préparatoires de la mise en œuvre du programme objet de Compact II.

Cette réunion a été également consacrée à l’examen et l’adoption du règlement intérieur du conseil d’orientation stratégique de l’agence, de son organigramme et des statuts de son personnel.

Les membres du conseil ont également suivi un exposé de la directrice résidente adjointe du MCC au Maroc, Carrie Monahan, qui a abordé la méthodologie d’action et un ensemble de normes et de critères adoptés par cet organisme dans la réalisation de ses programmes.

Le conseil a adopté une convention sur l’unité d’exécution relative aux activités de la formation professionnelle et de l’enseignement secondaire, le manuel de procédures propre au fonds de partenariat pour « l’éducation pour l’employabilité » et le programme des marchés pour la période allant de juillet à décembre 2016, ainsi qu’un ensemble de contrats s’inscrivant dans le cadre du programme objet du Compact.

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, du ministre de l’Emploi et des affaires sociales, des secrétaires généraux et des représentants des départements membres du conseil d’orientation stratégique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page