A LA UNESociété

Consommation en période estivale : Les MRE, grandes victimes des opportunistes

Chaque année, les prix de certains produits et services montent en flèche dès la période d’arrivée des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE), ainsi que la célébration de l’Aïd Al Adha. Quid de cette année 2021 ?

Il est indéniable que les périodes d’entrée des MRE au pays, de la rentrée scolaire ou encore de l’Aïd Al Adha contribuent fortement à la revitalisation de l’économie nationale. En revanche, certaines personnes profitent de ces périodes pour s’enrichir en augmentant les prix de leurs produits et services. Cette situation a attiré l’attention de la Fédération Marocaine des Droits du Consommateur (FMDC), qui tirait, depuis toujours, la sonnette d’alarme contre les dépassements des prix pratiqués dans le marché.

Interrogé par MAROC DIPLOMATIQUE sur les mesures concrètes mises en place pour les consommateurs en général, et plus particulièrement les MRE, pour faire face aux augmentations abusives des prix durant la saison estivale et  à l’approche de l’Aïd Al Adha, Bouazza Kherrati, Président de la Fédération, a noté d’abord, que « l’augmentation des prix est devenue monnaie courante et une pratique très récurrente au Maroc, et plus particulièrement durant les périodes de pointe comme l’Aïd Al Adha, l’arrivée des MRE, les vacances, la rentrée scolaire,… ».

Il a fait remarquer, dans ce sens, que « la plupart des prix des produits ne connaissent jamais de diminution, sauf les légumes », a-t-il poursuivi, « qui de temps en temps arrivent à des niveaux très bas ». Et d’ajouter que la FMDC a informé les MRE, dans un communiqué, que des guichets consommateurs ont été mis à leur disposition dans différentes villes du Maroc, avec un numéro de téléphone et un email, ainsi qu’une plateforme « khidmat almostahlik », qui relève du ministère du Commerce.

Faut-il s’attendre à de nouvelles augmentations pour cette année ? Pour l’instant, la Fédération n’a pas reçu de réclamations, a noté Kherrati, soulignant que « pour les années précédentes, la fédération avait reçu plusieurs requêtes qui concernaient l’immobilier, où plusieurs Marocains ont été arnaqués, et qui attendent toujours d’avoir leurs appartements » .

Pour rappel, la décision sans précédent de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en faveur des MRE a permis leur entrée au pays dans de meilleures conditions, après une année marquée par l’éloignement. Une décision que la FMDC a tenu à saluer, et considérée comme « un acte cristallisant la défense des consommateurs ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page