Consulat d’Algérie en Inde : Scandale de trafic d’êtres humains ?

Algérie

Par Khadija Skalli

Un scandale sans précédent secoue le Consulat d’Algérie en Inde. Une enquête de la police espagnole révèle au grand jour un réseau criminel international de trafic d’êtres humains. Des responsables des services consulaires algériens seraient impliqués dans ce réseau de passeur.

Un scandale sans précédent secoue le Consulat d’Algérie en Inde. Des responsables des services consulaires seraient impliqués dans un réseau criminel international de trafic d’êtres humains.

Ce réseau de passeurs basé au Bangladesh aurait obtenu frauduleusement des visas pour Algérie via les services consulaires algériens en Inde, révèle la police espagnole jeudi 2 mai dans un communiqué relayé par AP, largement rapporté par les médias algériens.

Des centaines de migrants asiatiques se sont rendus clandestinement en Espagne via le Maroc. Au total, 350 personnes originaires du Bangladesh, du Sri Lanka, du Pakistan et d’Inde ont immigré clandestinement vers l’Europe au prix de 14 000 à 20 000 euros par personne ! Ces candidats à l’immigration embarquent dans un avion vers l’Algérie. Ils sont hébergés à Alger, Oran ou Maghnia. Ensuite, ils sont transférés vers le Maroc via la frontière terrestre.


Les immigrés passent un petit séjour à Rabat ou Casablanca, Tétouan ou encore Oujda. L’enquête espagnole révèle que ces candidats à l’immigration clandestine traversent le détroit de Gibraltar par voie maritime vers les côtes espagnoles. A ce jour, 11 personnes ont été arrêtées dans le pays ibérique.