Contaminé par Covid-19, Boris Johnson quitte les soins intensifs

Boris Johnson

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, contaminé par le nouveau coronavirus, est sorti jeudi soir des soins intensifs où il avait été transféré lundi soir, mais il demeure hospitalisé, a annoncé son porte-parole.

Le Premier ministre a été transféré des soins intensifs vers un autre service de l’hôpital, où il sera placé sous surveillance étroite durant la phase initiale de sa guérison“, a indiqué le porte-parole dans un communiqué.

M. Johnson a passé trois nuits en soins intensifs à combattre les symptômes “persistants” de l’épidémie. Son hospitalisation dimanche, dix jours après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19, puis son transfert en soins intensifs lundi soir avaient choqué au Royaume-Uni.

L’amélioration de son état est une des rares notes positives au moment où le pays s’enfonce dans la crise du nouveau coronavirus, avec des bilans humains quotidiens parmi les plus élevés en Europe.

Le Royaume-Uni a enregistré 881 décès supplémentaires de patients, portant le total à 7.978 morts à l’hôpital, selon un compte-rendu quotidien communiqué jeudi par le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui dirige provisoirement le gouvernement.


Elle intervient aussi à la veille de l’expiration prochaine des trois semaines initiales de confinement décrétées par le gouvernement britannique pour contenir la propagation du virus.

Si aucune décision formelle n’est prise avant la sortie du Premier ministre de l’hôpital, le gouvernement insiste toujours à ne pas relâcher les mesures de distanciation sociale adoptées, notamment pendant la fête de Pâques qui se profile avec un beau temps.