La coopération avec le Maroc sera amplement élargie au niveau du programme SUD III

Le chef du bureau du Conseil de l’Europe au Maroc, José Luis Ansola a indiqué, jeudi à Rabat, que la coopération avec le Maroc sera amplement élargie au niveau du programme SUD III durant les prochaines années.

Lors d’une rencontre avec le Médiateur du Royaume, Abdelaziz Benzakour, en présence du secrétaire général de l’institution, Mohamed Lididi, M. Ansola a souligné que les droits de l’Homme, la démocratie et l’État de droit représentent les valeurs que l’Union Européenne et le conseil de l’Europe partagent avec le Royaume, souligne un communiqué de l’Institution du médiateur du Royaume (IMR).

De son côté, M. Benzakour a rappelé les origines historiques de la médiation institutionnelle au Maroc et présenté les différentes interventions de l’institution ainsi que les types de plaintes et les problématiques qui lui sont soumises. M. Benzakour a, également, souligné la relation qu’entretient l’IMR avec les institutions nationales de droits de l’Homme et celles de la bonne gouvernance et sa qualité de membre au sein du conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) et plusieurs associations régionales et internationales de médiation, où elle a occupé d’importantes responsabilités.

Le Médiateur du Royaume a, en outre, évoqué les relations avec le Conseil de l’Europe, à travers la commission de Venise, notamment par le biais de l’appui aux sessions de formation des collaborateurs des présidents de l’Association des Ombudsmans de la Méditerranée (AOM), ainsi que l’Association des ombudsmans et des médiateurs de la francophonie (AOMF), dont l’IMR est membre.