COP 24: La plupart des pays ne respectent les engagements pris à Paris

Antonio Guterres

La plupart des pays ne respectent pas leurs engagements pris lors de la COP 21 à Paris et devront faire preuve de plus d’ambition pour lutter contre les changements climatiques, a affirmé mardi à Katowice, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Intervenant lors du Panel sur l’action mondiale pour le climat, organisé à l’occasion de la COP 24 de Katowice, Guterres a noté qu’en 2015, dans la capitale française, les États se sont engagés, à prendre des mesures pour mettre un terme au réchauffement de la planète à deux degrés Celsius – et si possible à seulement 1,5 ° C – au-dessus des températures moyennes antérieures à la révolution industrielle », ajoutant que l’accord n’évoque pas la réduction des émissions de CO2 en tant que seul moyen de lutter contre le changement climatique.

→ Lire aussi : Sommet de la COP 24: Nécessité de rattraper le retard face au changement climatique rapide

Revenant sur son discours prononcé la veille lors de l’ouverture des travaux du Sommet de la 24ème conférence des parties signataires de la Convention-cadre de l’ONU sur le changement climatique (CCNUCC), selon lequel le changement climatique avance plus rapidement que les efforts menés pour lutter contre ce phénomène, Guterres a dit observer une attente quant aux décisions à prendre pour gagner le combat de la sauvegarde du climat. “Nous savons que des décisions spécifiques ne suffisent pas, mais pire encore, nous constatons que la plupart des pays, des gouvernements du monde, ne respectent pas leurs engagements de Paris. Nous avons donc besoin d’une très forte augmentation de nos ambitions dans nos activités“, a-t-il lancé.

Le secrétaire général de l’ONU a toutefois a exprimé son optimisme quant à la contribution très dynamique des villes à la lutte contre le changement climatique, entre autres grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. Les travaux de la 24ème conférence de l’ONU sur le climat prendront fin le 14 décembre.